Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

Une Caravane pour les Droits des femmes

 

COMMUNIQUE 
L’ATMF se félicite de la pleine réussite de la célébration du 8 mars, Journée internationale de luttes pour les droits des femmes.
Cette journée, placée sous le thème de « Hommage à nos mères courage » un bel hommage leur a été rendu en toute dignité.
Conçue comme une manifestation itinérante d’Aix-en-Provence, la caravane s’est posée à Argenteuil le 8 mars et continuera son périple vers Gennevilliers, puis vers le Nord ensuite vers le centre, puis à Paris. Hier à Argenteuil, plus de 130 personnes étaient présentes à cette journée, qui fut  un grand succès !
Pour l’ouverture, après le mot de bienvenue de l’ATMF, il a été rappelé le rôle crucial trop souvent oublié, de la femme-mère dans la société et particulièrement dans nos quartiers populaires.
Des mères-courage qui se lèvent aux aurores pour aller au travail, pour ensuite accompagner les enfants à l’école, et venir à 9 heures à l’ATMF pour apprendre le français. Puis elles vont chercher les enfants parce que la cantine coûte chère, les ramènent à l’école puis après le goûter les emmènent à l’ATMF en soutien scolaire, tandis qu’elles repartent au travail après les fermetures des administrations. Tous les jours, c’est un exploit qu’elles réalisent pour recommencer le lendemain ! Elles ne ménagent pas leurs efforts pour assurer le confort de leurs enfants, parfois seules…
Nous sommes loin de la caricature de la femme immigrée soumise.
Il y eut aussi un bref historique et l’origine de la journée mondiale de la femme, chiffres à l’appui, concernant l’inégalité qui existe entre les femmes et les hommes, la précarité, les violences qu’elles subissent etc.
Tout au long de l’après-midi, de belles expositions : des compositions en collages réalisées par les femmes des ASL sous plusieurs thèmes : la violence à l’égard des femmes, travailleuses précaires.
D’autres expos, des ateliers photo langage réalisés par l’espace femmes citoyennes ainsi que des toiles réalisées par Houda Hassoun.
Mr Othman Mersali, artiste autodidacte, nous a fait l’honneur de nous prêter deux beaux tableaux qu’on a exposés : un qui représente une barque de migrants en dérive en mer méditerranée, l’autre, deux femmes voilées en haik titré « la parlotte ».
Les deux interventions de Kamilia Absi (avocate) et Fatima Ouassak (politologue) ont toutes deux su captiver l’auditoire, essentiellement des mamans.
Pour l’ATMF, il est important d’associer les mamans à des réflexions qui les concernent, elles méritent qu’on fasse AVEC elles et non pas pour Elles !
Kamilia Absi a apporté un éclairage juridique concernant le Statut personnel des femmes maghrébines et son effet en France etc..
Fatima Ouassak a développé son exposé sur la discrimination multifactorielle ou intersectionnalité qui tire ses racines dans l’histoire coloniale, les représentations caricaturales de la femme immigrée, etc.
Mieux comprendre pour mieux lutter contre ces discriminations.
Le débat avec la salle était très riche ! La parole a été donnée à celles qui ne la prennent que trop rarement, celles qui sont invisibilisées : les mamans, les grandes oubliées dans nos quartiers populaires.
Pourtant, ce sont elles les premières éducatrices, et par leur courage, elles nous donnent de véritables leçons de vie !
Deuxième partie : Visionnage du film de Bouchera Azzouz et Marion Stalens « Nos mères, nos Daronnes » retraçant des parcours de femmes courageuses, suivi d’un débat très animé avec la salle
Ensuite 3 apprenantes en ASL ont lu des passages du livre « Prière à la lune » de Fatima El Ayoubi, écrivaine, qui comme elles n’a pas eu la chance d’aller à l’école, un bel exemple de réussite pour ces femmes courageuses !
Les enfants ont eux aussi rendu hommage à leur manière, aux mères par des dessins sous le thème : Egalité femmes/hommes. Atelier encadré par deux animatrices.
Un quizz pour tester nos connaissances sur l’origine de la journée de la femme, Zabibou a fait participer tout le monde.
Nous avons terminé cette journée sur une note de convivialité, un buffet et du thé à la menthe.
Un grand BRAVO à toutes et à tous pour la brillante réussite de cette journée de luttes pour les droits des femmes !
Un hommage vibrant où toutes les générations étaient représentées, les jeunes, les enfants, l’espace Retrait’Actifs etc .
Prochaine étape de la caravane : Le 15 mars à Paris.
Fouzia Hamhami

thumbnail_IMG_5342thumbnail_IMG_5329 thumbnail_IMG_5337 thumbnail_IMG_5332 thumbnail_IMG_5310