Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

Le viol de Théo Luhaka n’est pas une bavure !

Déclaration du collectif unitaire « 19 mars » organisateur de la « Marche pour la Justice et la Dignité ».

Avant toute chose nous exprimons notre solidarité et notre soutien à Théo Luhaka, sa famille et ses ami-e-s.

Nous sommes en colère et révolté-e-s car ce qui est arrivé à Théo n’est ni un accident ni une bavure.

Théo est la dernière victime en date d’une police qui humilie, torture, mutile, viole et assassine régulièrement.

Il est victime d’une politique institutionnelle raciste et sécuritaire qui donne de plus en plus de pouvoirs à la police pour contrôler au faciès, chasser les migrant-e-s et les Rroms, réprimer les manifestations et humilier les habitant-e-s des quartiers populaires.

Il est victime d’un système judiciaire et politique qui assure l’impunité aux policiers.

Jusqu’où irons-nous ? A Aulnay des policiers ont tiré à balles réelles. Ils n’ont fait qu’appliquer par avance le permis de tuer qui a été voté ce mercredi soir par les députés.
Nous exigeons que ce soient les policiers qui soient jugés et condamnés pour viol et pas des jeunes qui expriment leur colère légitime. Nous exigeons la libération et la relaxe des jeunes déjà condamnés.

Nous appelons à rejoindre toutes les initiatives et manifestations en solidarité avec Théo et contre l’impunité policière.

Plus que jamais nous appelons à assurer, dans chaque ville et dans chaque quartier, le succès de la mobilisation pour la marche nationale du 19 mars prochain à Paris.

Pour la justice et pour la dignité.
Contre la hogra, l’humiliation.

Contre le racisme, les violences policières et la chasse aux migrant-e-s.

Paris, mercredi 8 février 2017

https://blogs.mediapart.fr/marche19mars/blog/090217/le-viol-de-theo-luhaka-n-est-pas-une-bavure

By

ATTENTAT TERRORISTE ISLAMOPHOBE AU QUÉBEC, CANADA

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE,

02 FÉVRIER 2017

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS MAGHRÉBINS DE FRANCE

 

ATTENTAT TERRORISTE ISLAMOPHOBE  AU QUÉBEC, CANADA

Le 29 janvier 2017, le Canada a été secoué par  un attentat  visant les musulmans dans  une mosquée de la ville de Québec. Un homme aux idées d’extrême droite a fait irruption lors de la prière du soir et a tiré sur les  fidèles. Le bilan est lourd : 6 morts (2 canado-algériens, un canado-marocain, un canado-tunisien, un canado-guinéen et un franco-canado-guinéen) et 30 blessés, dont 2 toujours dans un état critique.

l’ATMF exprime sa solidarité avec les familles et proches des victimes

L’ATMF condamne fermement cet acte qualifié de «terroriste» par les autorités politiques canadiennes.

Le choc a été très brutal dans la population qui s’est mobilisée en très grand nombre contre contre cette horreur

Le premier ministre canadien Justin Trudeau, le premier ministre québécois, Philippe Couillard, les maires de Québec et de Montréal ont condamné fermement cet acte barbare et ont appelé toute la population canadienne à se montrer solidaire avec la communauté musulmane. Une véritable vague de sympathie a déferlé sur le pays toute la semaine, des cérémonies émouvantes ont été célébrées au cours desquelles des discours forts et  rassembleurs ont été prononcés, non seulement  par les politiciens mais également par des  imams et des membres de la communauté musulmane du Québec et du Canada.

 

Les conséquences de ces événements sont d’une infinie  tristesse, mais ils ont été plusieurs à conclure qu’au-delà des victimes innocentes ,  cela aura permis un rapprochement sans précédent entre toutes les communautés, peu importe leurs croyances. En outre, la volonté affirmée par l’ensemble de la classe politique de tout mettre en œuvre pour favoriser ce que plusieurs ont appelé le «vivre ensemble» est une réponse à l’intolérance et à la stigmatisation  dont sont souvent victimes les musulmans, même dans ce pays qui prône l’ouverture et l’inter-culturalisme.

Bureau national

 

 

 

 

communiqué Canada

By

Madame JOISSAINS, cessez de cautionner les propos de l’extrême droite !

20170201101138_00001

By

La coordination des organisations démocratiques marocaines de France pour la dignité et contre l’Impunité & la Hogra

 

Communiqué

La coordination des organisations démocratiques marocaines de France pour la dignité, contre l’impunité et la Hogra*, réunie le 18/01/2017 à Paris, apporte à l’opinion publique nationale et internationale sont soutien inconditionnel à la manifestation nationale organisée par l’Association Marocaine pour la Protection des Biens Publique (AMPBP), le 29 janvier 2017 à Rabat, contre le croupissement, la corruption et l’enrichissement illicite et contre l’impunité.

Paris le 18/01/2017

La coordination se compose des organisations suivantes :

1. Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM-France)

2. Association Marocaine des Droits Humains (AMDH-Paris/Ile de France)

3. Forum Marocain pour la Vérité et la Justice (FMVJ-France)

4. Fédération des Association des Marocains en France (AMF)

5. Association des travailleurs Maghrébins en France (ATMF)

6. Association TAMAYNUT (France)

7. Rassemblement IFNI AIT BAAMRANE

8. Forum citoyen Solidarité des Marocains en Europe

9. La Voie Démocratique (Région Europe)

10.Le Parti d’Avant Garde Démocratique et Socialiste (PADS-Europe)

11.Le Parti Socialiste Unifié (PSU-France)

12.Association Clarté Ambition Courage France

13.Association Interculturelle pour la Laïcité, l’Égalité et la Solidarité avec les Femmes du Maroc (AILES-femmes du Maroc)

14.Association des parents et amis des disparus au Maroc– APADM

15.Association TIDI – France

16.Collectif international pour défendre les victimes de la mafia immobilière et de la délimitation forestière

888

By

Rassemblement pour la dignité et contre la Hogra au Maroc

 

Rassemblement pour la dignité et contre la Hogra au Maroc

Dimanche 6 novembre 2016 

Place de la République à Paris

 Nous sommes toutes et tous Mohcine FIKRI

Mohcine FIKRI , jeune vendeur de poissons de 31 ans, mort broyé dans un camion-benne, après la saisie de marchandises, sous les yeux des autorités marocaines dans la ville d’Al-Hoceima au Maroc.

 

963

85

By

Opérations policières visant les réfugié.e.s à Paris

 

communique

By

RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN AUX DÉTENUS POLITIQUES

Le réseau ATMF était représenté le mercredi 03 Août 2016 au rassemblement de soutien aux détenus politiques de SIDI IFNI AIT-AAMRANE par des militants de l’ATMF Gennevilliers et de Moussem Barbes
Un nouveau procès s’ouvre ce jeudi 04 Aout au tribunal de Tiznit.
8 jeunes  et militants sont poursuivis suite aux événements du 25 Juillet dernier qu’a connu la ville de Sidi Ifni Ait-Baamrane. Ils sont victimes de l’acharnement du pouvoir à l’encontre d’une population marginalisée appauvrie, martyrisée…, mais combattante et digne.
Au fil des années, la population de Sidi Ifni Ait-Baamrane, n’a pas cessé de réclamer pacifiquement son Droit à bénéficier des richesses locales (notamment maritimes), une vraie politique de développement qui mettrait un terme à la marginalisation et au chômage massif dont sont victimes les jeunes, les diplômés ….
Le 25 juillet 2016, et après avoir essayé par tous les moyens de se faire entendre et valoir leurs Droits par les autorités marocaines et espagnoles, 8 jeunes militants et activistes ont procédé à l’occupation de l’ancien consulat espagnol dans la ville de Sidi Ifni pour demander l’activation de l’accord de Fès signé entre le Maroc et l’Espagne en 1969.
En réponse à leur mouvement pacifique les autorités marocaines ont procédé à l’arrestation de tous les jeunes participant au mouvement afin de les traduire au tribunal de Tiznit avec des accusations montées de toutes pièces.
Nous regrettons que les détenus politiques soient obligés d’avoir recours à la grève de la faim pour tenter de faire entendre leurs revendications légitimes aux autorités marocaines.
Nous tenons l’Etat Marocain pour responsable des dangers qu’ils encourent.
Les associations soussignées restent préoccupées par le sort réservé à ce groupe de jeunes détenus, et au détenu du mouvement amazigh Abderrahim Idoussalah, arrêté pour ses opinions et ses idées. Ces associations expriment leur solidarité avec les détenus politiques et la population de la région de Sidi Ifni Ait-Baamrane  et exigent :
La libération inconditionnelle des détenus politiques de Sidi Ifni et tous les détenus du mouvement Amazigh au Maroc.
La satisfaction des revendications légitimes de la population de Sidi Ifni Ait-Baamrane .
L’activation de l’accord de Fès de 1969 entre le Maroc et l’Espagne et le respect des Droits historiques de la population de Sidi Ifni Ait Baamrane.
Faire bénéficier la population des richesses locales
Premières associations signataires : ATMF, ASDHOM, AMF, RIAS, TAMAYNUT FRANCE, ACAL, TIDI, TIWIZI TANGARFA, LECIVIM…
                                                                                               Paris le 2 Août 2016

By

L’ATMF à la fête de l’Humanité 2016

L’Association des Travailleurs Maghrébins de France sera présente avec ses associations membres* à la Fête de l’Humanité les 09-10-11 septembre 2016.

Programme

Vendredi 9

  • 16h : Débat Organisé par CMODH -la Coordination Maghrébine des Organisations des Droits Humains-
  • 20h : Animation musicale

 

Samedi 10

  • 10 h – 11h30 : Débat organisé par la CMODH
  • 15h-17h30 : Conférence–Débat

Migrant-e-s, citoyen-ne-s de toutes nationalités : Quelles nouvelles dynamiques de solidarité ?
– Said BOUAMAMA
– Gustavo MASSIAH
– Hanane KARIMI
– intervenant de l’ATMF

  • 20h : Soirée musicale

Et tout au long du week-end : animations, expositions, rencontres et restauration (Boissons, repas et grillades) sur le stand !

 

La Fête de l’Humanité se déroule dans le Parc départemental Georges Valbon à La Courneuve (93),
Le stand de l’ATMF se situe dans le Village du Monde, Avenue Charlie Chaplin au n° 792.

——————————

*Associations membres :

 

– ATMF Gennevilliers

– ATMF Strasbourg
– ATMF Nancy
– ATMF BHL – Bassin Houiller Lorrain 
– ATMF Sens
– ATMF Aix-en-Provence 
– AMMN
– ATMF Montpellier
– ATMF Argenteuil
– ATMF Dijon
– ATMF Bagneux
– ATMF Rennes
– Compagnie Espace-temps
–Moussem Barbès

– ATMF Le Mans

– ATMF Nantes

– ATMF Saint-Denis

– El Ghorba

Atmf - affiche FDH 2016 MK logo b

 

Atmf – affiche FDH 2016 MK logo b

 

By

Deuils-Solidarité-Résistance

En ce jour, 26 juillet 2016, Jacques HAMEL prêtre de l’église de Saint-Etienne du Rouvray a été lâchement assassiné pendant la célébration de la messe du matin. Un des paroissiens de l’église, gravement blessé est toujours entre la vie et la mort.

Tout adjectif nommant l’innommable de cet acte s’écroule avec le choix de cette mise à mort commise par des terroristes de Daech.

L’Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) rend hommage, avec respect, à la mémoire du prêtre assassiné. Elle souhaite un prompt rétablissement sans séquelles au paroissien blessé.

Nous nous associons à la douleur de leurs proches et à toute la communauté Chrétienne de Saint-Etienne Rouvray ainsi qu’à tous les Chrétiens en France et dans le monde.

Nous saluons particulièrement la dignité, la lucidité, le courage, l’appel à la paix des habitants de la ville meurtrie.

Nous réaffirmons notre engagement total aux côtés des forces de la société civile qui combattent au quotidien et partout ce nouvel ennemi de l’humanité. Nos forces communes ne céderont pas devant la haine et la peur que Daech veut semer entre les populations de nos sociétés, les peuple du Proche Orient, en Afrique et partout dans le monde, musulmans, juifs, chrétiens, kurde, yezidis, alevis…

Partout et au quotidien, nous sommes résolument de celles et ceux qui continueront à combattre toute forme d’idéologie de la haine ici et ailleurs.

Paris, le 26 juillet 2016

Po/ATMF – Le bureau national

 

ATMF – Deuils-Solidarité-Résistance 26 7 2016

By

Contre le Terrorisme : résister et contribuer à chercher des alternatives

L’Association des Travailleurs Maghrébins de France salue, avec respect, la mémoire des victimes du massacre qui a fait 84 morts et des dizaines de blessés à Nice le soir du 14 juillet 2016 dont plusieurs enfants.

Nous partageons la douleur des familles, des proches des morts et des blessés endeuillés pour longtemps.

Nous nous associons à l’expression des condamnations unanimes venues du monde entier et à la solidarité internationale devant l’innommable qui a frappé encore une fois des innocents, perpétré, encore une fois dans des lieux de vie en commun, des lieux de partage, de liens humains et de liberté. La réaction émue, solidaire, de résistance du peuple est unanime.

La journée emblématique de la révolution, le 14 juillet, est désormais marquée par l’horreur indicible.

Il est avéré que l’acte infernal est prémédité. Il s’inspire et s’inscrit dans la propagande de l’état-de fait, Daech, qui le revendique après coup mais qui le revendique en tant que tel.

Les enquêtes et les spécialistes montreront le profil, de type singulier de l’auteur de ce massacre, au moins pour l’essentiel. Crapuleux, malade mental, terroriste, ou tout à la fois, à l’acte criminel peuvent s’ajouter d’autres dimensions, cernables ou non. Une constante est là : le formatage des esprits prédisposés à semer la mort collective. A un autre degré de la chaine mortifère, la manipulation des pulsions complexes, profondes et redoutables de l’être humain, se révèle aujourd’hui avec le tueur de Nice. Sa « radicalisation toute récente » n’est peut être que la surface visible de la vérité de cette complexité. Complexité de nature imprévisible, féroce, individuelle, avec ou sans réseau.

Donner la mort est l’ADN de Daech. Viser des collectifs, des masses, des populations pour des choix qui opèrent sur le mode génocidaire, en tant que vision politique globale des cerveaux qui l’installent dans la durée pour hystériser leurs troupes. Les extrêmes droites et les droites extrêmes en Europe, en particulier en France, sont à la fois captées et instrumentalisent à leur tour les massacres d’innocents pour alimenter leurs programmes de haines, de rejets, d’amalgames, du tout-sécuritaire, de mesures liberticides sans précédent. L’esprit des mots « c’est eux ou nous » dans la boucle de l’extrême droite et la droite déborde sa lettre, au point de rendre public une proposition de loi de légitimation du port d’armes. C’est du pain béni pour Daech et des milices hors du droit en France et dans toute l’Europe qui, en visant la déstabilisation des sociétés et des institutions en Europe, veut dresser les communautés les unes contre les autres.

Au lendemain de l’attentat de Nice, l’Elysée avait promis « d’intensifier ses frappes en Syrie et en Iraq pour frapper ceux qui nous menacent ». Le 18 juillet 2016, plus de 120 civils innocents seront tués par un raid de la coalition internationale.

Par ailleurs, un ailleurs si près et si visible d’ici, caché ou rendu inaudible par les pouvoirs et les médias majoritaires qui leurs sont soumis, c’est une véritable guerre, conçue  totale, innommable que ce nouvel ennemi de l’humanité mène d’abord à partir de son berceau et dans son berceau, le Cham (Palestine, Irak, Syrie, Jordanie, Liban ), c’est une véritable guerre de colonisation, d’occupation, d’oppression, de pillage du sol et du sous-sol, dans un seul but, soumettre sous son joug les peuples ou exterminer les populations qui y résistent ou les déporter. Sous d’autres formes, l’horreur est propagée au Maghreb, en Afrique, en particulier en Lybie dont il veut faire son prochain territoire, une nouvelle base armée de sa politique de domination et de destruction.

Jamais les peuples arabes ou africains des régions où il frappe n’ont subi, il faut le dire et rappeler, de telles formes génocidaires dans leur histoire.

L’origine principale est loin et directement liée à l’invasion de l’Iraq par l’armada américaine et ses alliés (par choix et /ou obligés, dont le gouvernement socialiste en France) qui prive le peuple Irakien des denrées de base et des infrastructures de base. La destruction de l’Etat en Irak a commencé là, en 1991. Une autre agression la suit en 2003, toujours sous le commandement des U.S.A « Axe du mal » et « les Etats Voyous » de Bush père et fils trouvent dans les livres « la fin de l’histoire » et « le choc des civilisations », dans le sillage de la chute de l’URSS, la feuille de route du démembrement de l’Irak qui ne finit pas de sombrer avec son peuple. Les peuples de la région vivent sous la même menace – sauf bien entendu l’Etat d’Israël qui, au contraire est conforté et encouragé dans sa politique d’apartheid et d’occupation coloniale des territoires palestiniens.

Sans oublier le rôle que jouent les pétrodollars du Golfe et leurs Etats en particulier l’Etat Wahhabite de l’Arabie Saoudite .Tous sous la botte américaine et ses bases américaines co-dirigées par la C.I.A, ces Etats féodaux font tout pour empêcher les Etats voisins à se stabiliser ou à se reconstruire.

Livrés à eux-mêmes, abandonnés par leurs Etats corrompus, déchirés par les guerres fratricides paupérisés à l’extrême, continuellement déplacés, les peuples Arabes subissent cet enfer nuit et jour.

Cette vie qui est à peine une survie est marquée à l’encre rouge par une mondialisation des humiliations, des frustrations, des avenirs bouchés. Un lot quotidien qui ne peut que nourrir un ressentiment littéralement abyssal. La mort en masse en Méditerranée n’en est que la partie visible de l’iceberg.

Il est dangereux, de croire et de faire croire, en particulier à la jeunesse, que « cela » est loin de « chez nous ».

Tous les êtres vivants savent ou ressentent ce que souffrir est. Les populations de l’immigration poste-coloniale et ceux qui en sont issues des banlieues ghettoïsées et déstructurées par les discriminations et le chômage de masse, notamment, vivent dans leur chaire, directement, l’horreur des vies agonisantes ou en sursis de morts insoutenable. C’est le terreau du ressentiment qui mène à l’irréparable. La France a fait le choix désastreux de ne pas régler le contentieux de son passé colonial avec les peuples qu’elle a colonisés.

Jusqu’ où vont aller Les Etats-va- en- guerre, encore actuellement menés par les USA, fondamentalement bellicistes, qui financent leurs guerres par la course à la vente des armes, des chantiers gigantesques des reconstructions, des industries mondiales du pétrole et du sol, des partages de dominations régionales et géo-stratégiques

Nourris par ces intérêts vertigineux, les Etats qui interviennent contre Daech sur des territoires spoliés, le font aussi pour des raisons géo-économico-politiques  – c’est évident. Et, les bombes ciblant un terroriste ou un groupe d’entre eux, ne peut éviter les civiles – c’est évident aussi. S’il n’y a pas de guerre propre, une guerre légitimée par la sécurité à laquelle sont attachés tous les habitants de la terre, ne peut se livrer que strictement dans le respect inconditionnel du droit international, même s’il est loin d’être parfait en raison des rapports de force qui le constituent (voir les résolutions de l’ONU jamais appliquées par Israël).

C’est ces raisons que nous réaffirmons, avec d’autres, ici et ailleurs, qu’une vie humaine est une vie humaine. Du Soudan ou du Nigeria, de Syrie ou d’Irak, de France ou de Belgique, chaque vie est à la fois la même et unique.

Nous ne pouvons, donc, que réaffirmer nos convictions, avec de véritable sociétés civiles, sur la nécessité absolue de construire des alternatives par la paix en tant que projet politique global de l’humanité dans la sécurité de tous et protégé par des Etats de droit dignes de ce nom dans le cadre de démocraties ouvertes à toutes et à tous. Cela suppose la rupture nette avec les régimes corrompus et tyranniques du Proche Orient, comme une condition politique majeure. Cela suppose en même temps de donner les moyens de mobilisation aux peuples pour reconstruire des projets démocratiques. Les peuples concernés directement sont les plus à même de combattre l’organisation mafieuse de Daech. Cela suppose aussi, en termes de moyens, que l’occident paye son confort, un confort insultant et humiliant des peuples qu’il a paupérisé sur leur propre sol. L’argent en tant que nerf de la guerre, oui à la guerre contre les inégalités, oui pour un nouveau type de plan Marshall du partage des richesses.

Nous considérons plus que jamais que face à la terreur, la contre terreur est contre-productive. La guerre provoque et/ou amplifie d’autres guerres.

Seule une politique de paix digne de ce nom est et restera le projet de l’Humanité tel que le rêvent au quotidien et en pratique tous les peuples de la Terre.

Paris le 21 juillet 2016

Le C.A National de l’ATMF

Atmf – Contre le terrorisme communiqué du 21 juillet 2016