Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

La caravane pour les droits des femmes

 A l’occasion de la journée des droits de femmes ATMF Argenteuil a lancé le 8 mars  de la caravane pour les droits des femmes, les adhérents et sympathisants de l’ATMF  ont répondu présent! La salle était comble, les Retrait’Actifs en grand nombre, l’espace femmes, les ASL, les jeunes, la permanence sociale etc.

Présence également en nombre de nos partenaires : Abdallah de l’ATMF de Gennevilliers, Conjugue, Maison pour tous, le Souffle, la CNL, la CGT, Khadija Tahri, la journaliste Natacha etc. Alima Boumediene et Zahia Boudiaf de APEL Egalité de Nantes.
 
 C’était très réconfortant de voir tout le monde à cette journée dédiée aux droits des femmes avec un petit clin d’Œil aux femmes algériennes qui ont appelé à une manifestation à la place de la République ce jour même.
Nous avons présenté brièvement la Caravane pour les droits des femmes, le réseau ATMF qui compte 20 associations membres à travers la France. L’importance à cibler par nos actions les femmes des quartiers populaires qui sont invisibilisées et n’ont pas l’occasion de prendre la parole.
Les interventions étaient de qualité, Fériel Lalami , membre de APEL Egalité Sociologue auteure du livre « les femmes algériennes contre le code de la famille » a surtout parlé du mouvement féminin en Algérie contre le 5ème mandat du président actuel, des luttes des femmes menées lors de la décolonisation et comment ces moudjahidats ont été écartées après la révolution….du patriarcat latent encore aujourd’hui et du code de la famille très rétrograde et en défaveur des femmes en Algérie.
Camilia Abci, Avocate spécialisée dans les violences faites aux femmes, a surtout évoqué le code de la famille en Algérie, au Maroc et les accords bilatéraux.
Ce qu’il faut retenir du point de vue de la juriste c’est que la nouvelle Moudawana est appliquée en France par le jeu du statut personnel ( voire qu’elle est plutôt favorable aux femmes marocaines en cas de divorce dans le sens où une compensation dite de consolation lui est attribuée en plus de la pension alimentaire..)  Pour les algériennes ce qu’il faut retenir c’est que lorsqu’une carte de séjour leur est attribuée une première fois, elles peuvent la conserver  sans aucune exigence de vie commune (exigée pour toutes les autres femmes étrangères).  Les services préfectoraux ne le savent pas forcément et donc il ne faut pas hésiter à se saisir des jurisprudences devant les tribunaux administratifs.
Le Film réalisée avec des adhérentes et usagères de notre association, le montage a été réalisé par Samir était une belle réussite! et un beau message de femmes courageuses qui font tout pour apprendre la langue, pour travailler etc. Les témoignages de Siham et de Satia étaient très forts.. Nous avons eu la visite du Sous-Préfet, de la Députée et du Maire.  Le Sous-Préfet dans sa prise de parole et après avoir visionné le film nous a promis de voir de plus près ces dossiers de femmes au cas par cas et encourage les femmes de se rapprocher de l’ATMF pour faire le lien. Par contre M. le Maire « se demande pourquoi les hommes allaient chercher des femmes au « Maroc » n’y a t-il pas assez de femmes ici? » 
Mme la Députée, encourage toutes les femmes à occuper l’espace publique et à fréquenter les associations comme PACE ATMF, elle félicite l’action de la caravane pour cette nouvelle édition, et il apparait urgent de travailler ensemble avec tous les acteurs associatifs et qu’il faut se constituer en réseau dans l’intérêt des habitants. Notons aussi  la visite éclair de Mme Libre et la cheffe de projet de la ville; également Fatima Amarir à la fin de l’évènement.

By

La Caravane pour les droits des femmes

 

Dans le cadre de la 3éme édition de la caravane des droits des femmes du Réseau ATMF
PACE/ATMF  célèbre la journée internationale des droits des femmes, 08 mars 2019 à 14h à l’Espace Nelson Mandela 82 BD du Général Leclerc

By

Val-d’Oise : les bénévoles mobilisés pour offrir de la magie à Noël

Ju.M. et A.B.|24 décembre 2018, 18h12|0
            Argenteuil, le 24 décembre 2018. L’association PACE-ATMF a distribué les cadeaux, récupérés auprès de particuliers, commerçants et du Secours catholique, aux enfants du quartier. LP/Alexandre Boucher

À Cergy comme à Argenteuil, plusieurs associations ont organisé un Noël solidaire aux enfants mais aussi aux sans-abri.

C’est un moment que les enfants attendent avec impatience. À Argenteuil, l’association PACE-ATMF organisait ce lundi la braderie solidaire à destination des enfants. Pour cette huitième édition, la structure du Val Sud née au milieu des années 70 n’a pas changé ses bonnes recettes.

Et le Père Noël, joyeusement incarné par Mokhtar, a une nouvelle fois été généreux avec pas moins de 120 cadeaux distribués (livres, jouets, jeux, peluches, fournitures scolaires, etc…). Pour le plus grand plaisir des enfants qui ont eu bien du mal à contenir leur impatience en attendant l’arrivée le vieux monsieur préféré des tout-petits.

Le rêve est important pour les petits

« On a récupéré ces cadeaux auprès du Secours catholique voisin, des particuliers membres ou non de l’association, des fournitures scolaires auprès des commerçants et de livres, explique la directrice Faouzia Hamhami. On organise cette distribution car le rêve est important dans la construction d’un enfant. Noël doit garder une part de magie. Chaque année, on voit des étincelles dans leurs yeux. C’est notre récompense. »

Une opération particulièrement appréciée des parents. Comme Souhayla, venue avec ses deux filles de 6 et 7 ans et son garçon de 13 mois. « On est là lors des activités pendant les vacances scolaires et deux fois par semaine, notamment pour l’aide aux devoirs, explique cette maman. C’est un moment de partage qu’on doit faire découvrir aux enfants. » Milouda, elle, vient pour la première fois. Elle salue cette association « qui fait plein de choses ».

-

                          Cergy, ce lundi. Une vingtaine de bénévoles a distribué café, chocolats et vêtements chauds aux sans-abri du quartier de la préfecture./LP/Julie Ménard.

Un café et un sourire à Cergy

À Cergy, les bénévoles de cinq associations se sont réunis pour offrir un café et un sourire aux sans-abri du quartier de la préfecture. À l’initiative de Culture Solid’R, l’événement a mobilisé des personnes de United, I Love Tricot, l’association Le Meuf ou encore APUI Les Villageoises. « On est dans le partage et chacun à des petites choses à apporter, souligne Patricia de Culture Solid’R. Et puis ça crée du lien. »

Sur la place des Arts de Cergy, biscuits, chocolats, écharpes, couvertures, boissons chaudes et cartes de vœux sont distribués à ceux qui le veulent. « C’est très important le contact et la convivialité », sourit Sami qui se réchauffe les mains avec son café. Massi lui est parfois bénéficiaire de United. Mais ce lundi il est venu aider. « Il y a beaucoup de gens qui ont besoin de ça, témoigne-t-il. On leur donne une chance de parler et d’exister car ils se sentent marginalisés. »

Parmi les bénévoles présents, certains sont venus seuls ou en famille. Comme Pascaline qui participe avec son fils Evan âgé de 10 ans. « Je l’ai amené pour qu’il découvre qu’il y a des gens qui n’ont rien et qu’il voit la pauvreté d’un autre œil que dans les reportages à la télé, pointe la maman. Nous, on a tout ce qu’on veut mais c’est important d’aider les autres quand on peut. »

Source:  http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/val-d-oise-les-benevoles-mobilises-pour-offrir-de-la-magie-a-noel-24-12-2018-7975965.php

 

 

By

Pour une éducation partagée

PACE/ATMF a organisé un séminaire dans le cadre de la semaine de la parentalité et du REAAP « Etre parent, une aventure! » ; le 14 novembre 2018  sous le thème de la Co éducation, Consacré à mettre en débat.
La co-éducation s’agit d’associer les parents aux actions éducatives entreprises par le personnel d’éducation à l’école.
La coéducation permet la coopération entre parents d’élèves et professionnels de l’éducation. Il est important aujourd’hui de donner toute sa place aux parents surtout ceux dit « éloignés » de l’école.
avec la  participation Mahfou Diouf Spécialiste en développement de pratiques professionnelles et sociales par la recherche-action. Il travaille pour Aide et Action, une ONG de solidarité internationale qui intervient dans 19 pays dont la France. Originaire du Sénégal, où il a travaillé plusieurs années, il est basé à la direction France-Europe, à Paris.

By

Iftar au foyer Adoma

Une belle réussite du 1er Iftar de la saison Ramadanienne qui s’est déroulé , le 25/05 au foyer Adoma Remparts à Argenteuil une action de solidarité avec les « chibanis » et les personnes isolées en partenariat avec le comité des résidents et la direction ADOMA. Environ 100 personnes présentes en grande majorité des personnes âgées, en cuisine plus de 10 femmes intergénérationnelles ont mis la main à la pâte, dans une belle ambiance solidaire et conviviale.

Relevons également une bonne cohésion du groupe et une organisation exemplaire. Merci aux jeunes de l’ATMF qui nous ont également prêté main forte.

Une prise de parole de l’ATMF pour assurer aux résidents du foyer de notre solidarité et de l’importance de cette action de partage autour d’un repas, des remerciements également aux cuisinières qui ont mis le cœur à l’œuvre, féliciter le partenariat entretenu avec le comité des résidents et les résidences sociales ADOMA. M. Draoui dans sa prise de parole a également félicité cette initiative de PACE/ATMF et a souligné que notre association est un acteur incontournable et qu’il était très satisfait de cette collaboration.
Cette action a été félicité par la Députée Fiona Lazaar ( présente à l’événement)

  

By

Une Caravane des droits des femmes

La caravane des droits des femmes Conçue comme une manifestation itinérante, elle  amène à organiser des rencontres avec les acteurs locaux, les habitants au coeur des quartiers populaires dans plusieurs Régions et Départements de France dans le but de mener une réflexion plurielle sur l’égalité femme/homme, les politiques d’intégration et la place de la femme migrante dans notre société.

ATMF Argenteuil a organisé à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes  08 mars 2018, à l’espace Nelson Mandela, une rencontre avec la participation  KHADIJA RYADI militante marocaine des droits de l’homme, ancienne présidente de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) Lauréate en 2013 du prix des Nations unies pour les droits de l’homme, FERROUDJA LAHBIB SAI présidente de l association APEL Égalité et MICHEL LOUP Présidente de l’association du côté des femmes .

Voir vidéo

 

   

By

Le chant des Cigales

 

L’ATMF  a organisé le visionnage du Film « Le chant des Cigales » en présence du réalisateur Ali Berkennou, à la Maison de quartier du centre ville (ex.MJC) la salle était comble. Le débat avec la salle a été très riche, ce film en version originale (kabyle) traite plusieurs aspects , le mariage forcé, l’amour impossible, le poids des traditions etc. un beau film à regarder absolument! Pour clôturer cette belle après-midi, un goûter a été généreusement préparé par les apprenantes en ASL .

  

By

La Caravane pour l’Égalité et les droits des femmes.

L’Espace Femmes Citoyennes de l’ATMF a le plaisir de vous inviter à la rencontre-Débat  qui aura lieu dans le cadre de la Caravane Pour les Droits des Femmes :

Le  Jeudi 8 Mars 2018 au 82 Bd du Général Leclerc  à Argenteuil     À partir de 14h

Conçue comme une manifestation itinérante, la caravane pour les droits des Femmes, nous amènera à organiser des rencontres avec les acteurs locaux, les habitants au cœur des quartiers populaires dans plusieurs Régions et Départements de France dans le but de mener une réflexion plurielle sur l’égalité femme/homme, les politiques d’intégration et la place de la femme migrante dans notre société.

 

http://www.atmf.org/wp-content/uploads/2018/02/AfficheArgenteuil-1.pdf

By

La Braderie solidaire

L’ATMF d’Argenteuil a organisé, samedi 16 décembre 2017, la Braderie solidaire dans une belle ambiance festive. Environ 80 personnes, dont une grande majorité d’enfants. Les mamans sont venues nous apporter leur aide, elles nous ont gâtés par tous les baghrirs, Msemen, tartes et harcha pour le goûter. Le père et la mère Noël ont été présents. Les enfants étaient émerveillés devant eux ! Une séance photo avec le père et la mère Noël pour les petits mais aussi pour les grands ! Puis danse et musique pour tous les goûts. Tout le monde s’est bien amusé, des cadeaux ont été distribués aux enfants, le goûter était très appétissant.
Le Maire d’Argenteuil, monsieur Georges Mothron, est venu nous rendre visite bien que la Mairie avait également organisé le Noël à la salle Jean Vilar. Notre activité a été citée dans le journal de la ville.
      

 

By

Les Valeurs de la République et lutte contre les discriminations

Une  rencontre-Débat, a été organisée le 1 décembre à l’ATMF , autour des Valeurs de la République et de la lutte contre les discriminations, après le mot de bienvenue et une brève présentation de l’ATMF par le Président Mohamed Nemri.
Martine Fourrier a axé son intervention sur la devise de la république « liberté-égalité et fraternité » et lutte contre les discriminations, revisitant l’histoire de la démocratie, les droits mais aussi les devoirs.
Les inégalités entre les territoires entre ceux qui disent Politique de la ville et les villes et  qui refusent de construire des logements sociaux…
L’emploi des jeunes, le droit de vote des étrangers etc. Nous avons recentré le débat pour dire que les valeurs qui fondent notre république garantissent les mêmes droits pour tous y compris les étrangers qui vivent en France.
La laïcité n’est pas la négation des religions mais elle en garantit la pratique ( la liberté de conscience) dans le respect. Dans la salle,  les avis divergent mais au final tous conviennent qu’il est important, aujourd’hui, de se saisir des opportunités qui se présentent grâce aux associations (comme l’ATMF) qui mobilisent leurs réseaux. Enfin la solidarité permet le mieux vivre ensemble.

Après la conclusion, des discussions passionnées ont continué autour du pot de l’amitié.