Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

Festival du Printemps de la Palestine

affiche-oranges5reduit

Spectacles / Expositions / Concerts / Débats / Films / Repas

Du 18 mars au 1er avril 2017

à Nancy, Tomblaine, Vandœuvre et Villers

 

Remarque : le graff ci-dessus a été réalisé par des artistes durant le Printemps de la Palestine 2016

L’objectif du festival est de faire connaître au public de l’agglomération nancéienne, la culture palestinienne, l’histoire et la réalité d’un peuple à travers les formes d’expression les plus diverses : cinéma, théâtre, musique, expositions, graffs, conférences, cirque, gastronomie et rencontres.

Comme les années précédentes, cette septième édition est le fruit du travail d’un collectif auquel participent dix associations : AFPS (Association France Palestine Solidarité), Alé Hope, ATMF (Association des travailleurs maghrébins de France), CLID (Centre lorrain d’information pour le développement), CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), MAN (Mouvement pour une alternative non-violente), REPONSE, Secours Catholique-Caritas France, UAVJ (Une autre voix juive) et UJFP ( Union Juive Française pour la Paix).

Le festival est aussi soutenu par différentes collectivités locales : les mairies de Nancy, Tomblaine, Vandœuvre et Villers, le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, le Conseil Régional du Grand Est. Il s’effectue en partenariat avec le cinéma Caméo, le Centre Culturel André Malraux, l’Institut Culturel Franco-Palestinien, la MJC Etoile et Politis

 

By

Marche pour la JUSTICE et le DIGNITÉ

11157946-18530235-cc23e1 2 3 4

By

CAMPAGNE du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens

APPEL
Le Collectif National pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens soutient l’appel à des sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il applique le droit international et les principes universels des droits de l’Homme
Le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens s’est attaché depuis sa fondation à organiser les mobilisations unitaires pour le respect du droit international et en solidarité avec le peuple palestinien, relayant en France les voix des acteurs engagés pour la paix et la justice.
Notre collectif s’est ainsi engagé dans la campagne palestinienne contre le Mur d’annexion israélien et pour la suspension des accords d’association Union Européenne / Israël.
Quatre ans après l’avis de la Cour Internationale de Justice qui proclame l’illégalité du Mur et de la colonisation, force est de constater que nos gouvernements n’ont pas pris les mesures nécessaires pour contraindre l’Etat d’Israël à se plier au droit international. En refusant de reconnaître le droit à un Etat pour le peuple palestinien et en accentuant la colonisation de territoires illégalement occupés, en construisant un mur au delà de la ligne verte reconnue internationalement, avec pour effet d’annexer de nouveaux territoires appartenant à la Palestine, en maintenant les entraves qui limitent gravement le droit de circulation des Palestiniens, en refusant de reconnaître le droit au retour des réfugiés palestiniens, en discriminant gravement les droits démocratiques des citoyens palestiniens d’Israël, en interdisant tout développement économique, en se rendant coupable à Gaza de crimes de guerre contre toute une population civile, déjà assiégée, appauvrie, et affamée depuis des mois par un blocus illégal, Israël s’enfonce toujours plus avant dans le déni de tous droits au peuple palestinien, en toute impunité.
C’est pourquoi le Collectif National pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, comme de nombreuses organisations à travers le monde, soutient la demande de la société civile et politique palestinienne pour que des sanctions soient appliquées à Israël, dans le cadre de l’initiative non-violente Boycott, Désinvestissement, Sanctions, jusqu’à ce qu’il respecte le droit international et les principes universels des droits de l’Homme.
Le Collectif National pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens s’engage à intensifier ses efforts pour relayer l’initiative prise par la société civile palestinienne et lui donner une traduction concrète dans ses actions. Le Collectif National appelle toutes les organisations engagées pour le respect du Droit international et la paix à rejoindre et à relayer ses revendications, tant que le droit international est bafoué :
– Boycott des produits israéliens car ils ne respectent pas les normes de traçabilité permettant de distinguer les produits en provenance des colonies illégales d’Israël dans les territoires palestiniens occupés
– Désinvestissements des entreprises étrangères tirant profit de l’occupation et de la colonisation
– Sanctions contre Israël, et en particulier suspension des accords d’association UE / Israël tant que les droits de l’Homme sont bafoués, arrêt de la coopération militaire France / Israël, embargo sur les ventes d’armes à Israël
Le Collectif National appelle toutes les organisations à mener des campagnes de mobilisation pédagogiques conservant un caractère citoyen et non violent.

Informations et contact : bds@collectif-paix-juste-palestine.org

 

BDS CNPJDPI 2010 4 pages_Page_1

BDS CNPJDPI 2010 4 pages_Page_2

BDS CNPJDPI 2010 4 pages_Page_3BDS CNPJDPI 2010 
BDS CNPJDPI 2010 4 pages_Page_4

By

ATTENTAT TERRORISTE ISLAMOPHOBE AU QUÉBEC, CANADA

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE,

02 FÉVRIER 2017

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS MAGHRÉBINS DE FRANCE

 

ATTENTAT TERRORISTE ISLAMOPHOBE  AU QUÉBEC, CANADA

Le 29 janvier 2017, le Canada a été secoué par  un attentat  visant les musulmans dans  une mosquée de la ville de Québec. Un homme aux idées d’extrême droite a fait irruption lors de la prière du soir et a tiré sur les  fidèles. Le bilan est lourd : 6 morts (2 canado-algériens, un canado-marocain, un canado-tunisien, un canado-guinéen et un franco-canado-guinéen) et 30 blessés, dont 2 toujours dans un état critique.

l’ATMF exprime sa solidarité avec les familles et proches des victimes

L’ATMF condamne fermement cet acte qualifié de «terroriste» par les autorités politiques canadiennes.

Le choc a été très brutal dans la population qui s’est mobilisée en très grand nombre contre contre cette horreur

Le premier ministre canadien Justin Trudeau, le premier ministre québécois, Philippe Couillard, les maires de Québec et de Montréal ont condamné fermement cet acte barbare et ont appelé toute la population canadienne à se montrer solidaire avec la communauté musulmane. Une véritable vague de sympathie a déferlé sur le pays toute la semaine, des cérémonies émouvantes ont été célébrées au cours desquelles des discours forts et  rassembleurs ont été prononcés, non seulement  par les politiciens mais également par des  imams et des membres de la communauté musulmane du Québec et du Canada.

 

Les conséquences de ces événements sont d’une infinie  tristesse, mais ils ont été plusieurs à conclure qu’au-delà des victimes innocentes ,  cela aura permis un rapprochement sans précédent entre toutes les communautés, peu importe leurs croyances. En outre, la volonté affirmée par l’ensemble de la classe politique de tout mettre en œuvre pour favoriser ce que plusieurs ont appelé le «vivre ensemble» est une réponse à l’intolérance et à la stigmatisation  dont sont souvent victimes les musulmans, même dans ce pays qui prône l’ouverture et l’inter-culturalisme.

Bureau national

 

 

 

 

communiqué Canada

By

La coordination des organisations démocratiques marocaines de France pour la dignité et contre l’Impunité & la Hogra

 

Communiqué

La coordination des organisations démocratiques marocaines de France pour la dignité, contre l’impunité et la Hogra*, réunie le 18/01/2017 à Paris, apporte à l’opinion publique nationale et internationale sont soutien inconditionnel à la manifestation nationale organisée par l’Association Marocaine pour la Protection des Biens Publique (AMPBP), le 29 janvier 2017 à Rabat, contre le croupissement, la corruption et l’enrichissement illicite et contre l’impunité.

Paris le 18/01/2017

La coordination se compose des organisations suivantes :

1. Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM-France)

2. Association Marocaine des Droits Humains (AMDH-Paris/Ile de France)

3. Forum Marocain pour la Vérité et la Justice (FMVJ-France)

4. Fédération des Association des Marocains en France (AMF)

5. Association des travailleurs Maghrébins en France (ATMF)

6. Association TAMAYNUT (France)

7. Rassemblement IFNI AIT BAAMRANE

8. Forum citoyen Solidarité des Marocains en Europe

9. La Voie Démocratique (Région Europe)

10.Le Parti d’Avant Garde Démocratique et Socialiste (PADS-Europe)

11.Le Parti Socialiste Unifié (PSU-France)

12.Association Clarté Ambition Courage France

13.Association Interculturelle pour la Laïcité, l’Égalité et la Solidarité avec les Femmes du Maroc (AILES-femmes du Maroc)

14.Association des parents et amis des disparus au Maroc– APADM

15.Association TIDI – France

16.Collectif international pour défendre les victimes de la mafia immobilière et de la délimitation forestière

888

By

Cercle de solidarité avec les populations civiles d’Alep et de Syrie

Devant la situation terrible que vivent les populations d’Alep nous vous invitons à nous rejoindre, nombreux, au «Cercle de solidarité avec les populations civiles d’Alep et de Syrie »

ATMF section du  Bas-Rhin et l’association Alsace – Syrie ont  organisé un rassemblement à la place de la Gare-Strasbourg  le 17 décembre 2016  afin de  manifester leur solidarité avec le peuple syrien et dénonce l ‘horreur du drame humanitaire qui se déroule sous nos yeux.

*Retour de la presse :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alsace/bas-rhin/strasbourg-0/strasbourg-manifestation-soutien-aux-civils-alep-1157427.

htmlhttp://www.20minutes.fr/strasbourg/1981807-20161216-strasbourg-deux-rassemblements-soutien-habitants-alep-syrie-week-endhttp://la-feuille-de-chou.fr/archives/91969

http://www.lalsace.fr/actualite/2016/12/17/600-personnes-ont-defile-pour-les-civils-d-alep

https://www.francebleu.fr/infos/societe/600-personnes-etaient-rassemblees-strasbourg-ce-samedi-pour-soutenir-le-peuple-syrien-1481996989

http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2016/12/18/plusieurs-centaines-pour-soutenir-alep

Rassemblement en solidarité avec le peuple syrien samedi

http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2016/12/16/drame-d-alep-rassemblement-samedi-place-de-la-gare

http://www.dna.fr/politique/2016/12/17/drame-d-alep-rassemblement-aujourd-hui-place-de-la-gare

 

 

 

1 2 3 10 4 5 6 7 9 33

By

ALEP-SYRIE – Rassemblement samedi 17 décembre 2016 à 15h30 devant la gare de Strasbourg

Devant la situation terrible que vivent les populations d’Alep nous vous invitons à nous rejoindre, nombreux, au  

 
«Cercle de solidarité avec les populations civiles d’Alep et de Syrie »
 
pour manifester notre solidarité avec le peuple syrien
 et

dire notre horreur du drame humanitaire qui se déroule sous nos yeux.

Samedi 17 décembre 2016 à 15h30
Place de la Gare – Strasbourg

Venez avec des bougies, lampes torches, torches et panneaux blancs (stop…)

Soyons nombreux
Soyons solidaires
Montrons au peuple de Syrie qu’il n’est pas oublié

—————-
Rassemblement organisé par l’Association Alsace – Syrie & l’Atmf Section du Bas-Rhin

Contacts :
alsace.syrie@gmail.com

atmf.strasbourg@gmail.comalep-tract-17-12-2016-p1

alep-tract-17-12-2016alep-tract-17-12-2016-p2

By

Meeting de solidarité «Pour la Dignité du Peuple Marocain et Contre l’Impunité»

meeting-25-11-2016-01

Le vendredi 28 octobre, la mort du citoyen marocain Mohcine Fikri dans des conditions terrifiantes et inqualifiables, a secoué et choqué l’opinion nationale et internationale. Et pour cause. Mohcine Fikri, âgé d’une trentaine d’années et poissonnier de son état, a été broyé avec sa marchandise par le compacteur d’un camion-benne à ordures. Il venait d’acheter presque une demie-tonne d’espadon au port d’Al-Hoceima (au nord du Maroc) pour la revendre en ville.
 
Interceptée par des agents de la police locale, cette marchandise va être jetée dans la benne du camion à ordures, appelé pour procéder à la destruction du poisson «  jugé impropre à la consommation » !
Voulant s’interposer avec quelques-uns de ses camarades à cette destruction, il monte sur la benne et c’est à ce moment-là que le machiniste a actionné le compacteur qui ne laissera aucune chance à Mohcine Fikri.
 
Nous, organisations des droits humains, de l’immigration et partis démocratiques marocains en France, signataires de cet appel, partageons la peine immense de la famille et des amis de Mohcine Fikri. Nous exprimons avec force notre indignation la plus totale face à ce crime  et nous dénonçons cet acte barbare qui a ôté à Mohcine Kikri tout ce qu’il avait de plus précieux : la vie.
 
Ce drame n’est pas sans nous rappeler malheureusement des drames similaires dont ont été victimes d’autres citoyens marocains comme ce fut le cas de «  Mi » Fatiha qui s’est immolée après que des agents de l’autorité l’aient également dessaisie de sa marchandise ; des galettes en l’occurrence.
Ces drames dénotent le manque de considération et de respect de la part des agents de l’Etat eu égard à des citoyens marocains. Encouragés par l’impunité régnante au Maroc, des chargés du maintien de l’ordre se croient au-dessus des lois et abusent de leurs pouvoirs dans l’exercice de leur mission.
 
Nous nous joignons aux protestations pacifiques et légitimes qui ont secoué tout le Maroc en solidarité avec Mohcine Fikri et sa famille.
Ce crime ne doit pas rester impuni. Nous interpellons l’Etat marocain et nous exigeons de lui de faire toute la lumière sur ce drame et de mener une enquête impartiale pour déterminer toutes les responsabilités. Nous le mettons en garde contre toute justice expéditive qui tentera d’étouffer l’affaire en faisant payer le prix à quelques « boucs émissaires ».
 
Nous restons vigilants quant à l’issue de l’enquête que mènent les autorités judiciaires marocaines.
 
Pour exprimer notre réprobation et permettre à des voix solidaires de s’exprimer sur le sujet, nous organisons un meeting. Nous vous invitons à nous rejoindre pour exprimer votre solidarité et indignation.
 
appelmeeting25-11-2016-p1v2
Le vendredi 25 novembre 2016 à 19h à la Bourse du Travail de Saint-Denis.
§  Bourse du Travail 9-11 rue Genin 93200 Saint Denis (Station Saint-Denis Porte de Paris, ligne 13)
 
Signataires :
·         Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM-France)
·          Association Marocaine des Droits Humains (AMDH-Paris)
·         Fédération des Association des Marocains en France (AMF)
·         Association des travailleurs Maghrébins en France (ATMF)
·         Forum Marocain pour la Vérité et la Justice (FMVJ-France) 
·         Autre Maroc
·         Ailes femmes du maroc
·         Solidarité plurielle 95
·         Association Clarté Ambition Courage France
·         Rassemblement IFNI AIT BAAMRANE
·         Association TAMAYNUT France
·         Association ACAL
·         Association TIDI – France
·         Associations Espace Solidaire 02
·         Association Espace Solidaire 93
·         Association Culturelle Pour la laïcité, l’égalité et la solidarité avec les femmes du Maroc
·         Collectif international pour défendre les victimes de la mafia immobilière et de la délimitation forestière
·         La Voie Démocratique (Région Europe)
·         Le Parti d’Avant garde Démocratique et Socialiste (PADS-Europe)
  • Association Fédération de la Gauche Démocratique – France
·         Le Parti Socialiste Unifié (PSU-France)
 
Soutenu par :          
·         L’assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT)
·         Forum citoyen Solidarité des Marocains en Europe
·         Association des Travailleurs et des Jeunes –DIDF- Turquie
·         Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie(  C.R.L.D.H.Tunisie )
·         La fédération tunisienne pour une  citoyenneté des deux rives ( FTCR)
·         La ligue Algérienne des Droits de l’Homme 
·         Le Parti Communiste Français (PCF
·         Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
·         Le Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF
·         Le Front Populaire Tunisie
·         Le Parti Patriotique et Démocratique (WATAD) Tunisie
·         Le Parti Algérien pour le Socialisme et la Démocratie (PADS) Algérie
·         Le Parti des Travailleurs – Tunisie
·         Le Parti de Gauche
·         Le Parti Communiste Libanais

By

Rassemblement pour la dignité et contre la Hogra au Maroc

 

Rassemblement pour la dignité et contre la Hogra au Maroc

Dimanche 6 novembre 2016 

Place de la République à Paris

 Nous sommes toutes et tous Mohcine FIKRI

Mohcine FIKRI , jeune vendeur de poissons de 31 ans, mort broyé dans un camion-benne, après la saisie de marchandises, sous les yeux des autorités marocaines dans la ville d’Al-Hoceima au Maroc.

 

963

85

By

Au Pont Corbeau à Strasbourg Cortège vers la place du 17 octobre 1961

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire qui leur avait été imposé par Maurice Papon, préfet de police de Paris. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce jour-là, et les jours qui suivirent, des milliers de ces manifestants furent arrêtés, emprisonnés, torturés – notamment par la force de police auxiliaire – ou pour nombre d’entre eux, refoulés en Algérie.

Des centaines perdirent la vie, victimes d’une violence et d’une brutalité extrême des forces de police.

55 ans après, la Vérité est en marche. Cependant la France n’a toujours pas reconnu sa responsabilité dans les guerres coloniales qu’elle a menées- en particulier la guerre d’Algérie – ni le cortège de drames et d’horreurs qu’elles ont entraînés, comme ce crime d’Etat que constitue le 17 octobre 1961.

Cette année, le 17 octobre 2016, nous avons appelé à lutter contre le racisme d’Etat, l’islamophobie et les violences policières à caractère raciste dont la justice est complice et dont les premières victimes sont les descendants des manifestants du massacre en 1961 et des victimes de l’Etat colonial français.

Depuis plusieurs décennies, ce sont des centaines de personnes qui ont perdu la vie dans des conditions similaires. Jeunes ou moins jeunes, presque toujours noires ou arabes, habitants de quartiers populaires, ils ont été tués dans l’indifférence générale et les responsables – directs ou indirects – de leur mort n’ont pas été condamnés.
Enquêtes bâclées, pressions politiques, indifférence médiatique, justice complice, etc. : tout est bon pour protéger policiers et gendarmes, à coup de non-lieux. Les contrôles au faciès systématiques sont ainsi autant de rappels quotidiens à un ordre raciste, auquel participe la justice, en garantissant une impunité presque totale aux agents coupables de ces violences.
Sous le label « politique de la ville », c’est en effet tout un dispositif ramifié et omniprésent de contrôle social et d’encerclement quasi-militaire des populations qui s’est construit au cours des trente dernières années dans les quartiers populaires, où sont concentrées les franges les plus opprimées du prolétariat. Conséquence de ce traitement d’exception qui prolonge, au moins en partie, les méthodes du colonialisme français : les violences policières à l’égard des non-blancs sont endémiques. Dans les quartiers populaires, on tue des noirs et des arabes en silence, et en général impunément.

17-octobre-1961