Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

PROTÉGER LES PERSONNES NON LES FRONTIÈRES

 

RENDEZ-VOUS le MERCREDI 18 AVRIL 2018 A 14H15 DEVANT LE PARLEMENT EUROPÉEN

Le 18 avril 2018 les députés du Parlement Européens vont discuter puis voter sur le pacte mondial des réfugiés préparé par l’ONU, pacte qui devrait être adopté en décembre 2018.

C’est la première fois qu’au niveau mondial un tel pacte est proposé !

Depuis plus de 30 années et malgré les valeurs qu’elle affirme, l’Europe se construit , indifférente aux plus de 40 000 personnes mortes ou disparues à ses frontières.

De l’autre côté de la Méditerranée, un pêcheur, Chamesddine Marzoug, rend leur dignité aux cadavres échoués sur les plages.

Avec cet homme nous voulons interpeller nos Parlementaires sur les politiques de refoulement indignes, irresponsables et cyniques que l’Union Européenne met en œuvre en notre nom.

Rendez-vous MERCREDI 18 avril 2018 à 14h15 devant le parlement européen si possible habillés en noir.

« PROTEGER LES PERSONNES NON LES FRONTIERES »

————————————————–
Evénement facebook :
https://www.facebook.com/events/611781409167669/?active_tab=about

————————————————–
Communiqué de presse 18 avril 2018

COLLECTIF POUR UNE AUTRE POLITIQUE MIGRATOIRE

PROTEGER LES PERSONNES NON LES FRONTIERES

Les députés du parlement européen votent ce jour sur le pacte mondial des réfugiés ; le collectif pour une autre politique migratoire

Dénonce :

– La mort ou la disparition en l’espace de 30 ans de près de 40 000 personnes aux frontières de l’Europe ; elles fuyaient les guerres, les dictatures, la corruption ; 2016 aura été une année particulièrement meurtrière (6400 personnes mortes ou disparues) et ces migrations ne sont pas prêtes de s’arrêter.

– Une situation qui est la conséquence de la politique migratoire européenne qui n’a pas mis en place des voies migratoires légales et qui confie (externalise) le contrôle de ses frontières à des pays tiers comme le Niger, la Libye, la Turquie , le Maroc afin que ces derniers moyennant finances stoppent les exilés en les confinant dans des camps au mépris des droits (humains) les obligeant à prendre des routes plus périlleuses et coûteuses.

– Les nombreux dispositifs qui trient, confinent, discriminent et bafouent les droits des exilés que ce soient les hotspots (en Italie et en Grèce), les camps, les bidonvilles, les jungles, les centres de rétention, les CAO et l’ensemble des procédures ou règlements existants (dont règlement Dublin). Tout est fait pour que les exilés ne restent pas et ne soient pas « visibles ».

Demande :

– Le respect du droit international et des droits humains

– La création de routes sûres et légales par l’Union Européenne.

– L’abandon de la proposition du règlement Dublin IV et une refonte du règlement Dublin avec une répartition réellement efficace et solidaire des demandeurs d’asile entre les États membres de l’Union européenne et les États associés

– La mise en place d’une véritable politique d’accueil soutenue par une volonté politique

– La ratification de la convention internationale de protection des travailleurs migrants et de leur famille

– La défense de la solidarité comme valeur fondamentale

——————————————————-
ACAT, ALARMPHONE, Atmf Section du Bas-Rhin, CASAS, CCFD-TS 67, CIMADE, Europe Cameroun Solidarité, AWA, F3M, LDH 67, Makers for Change, Médecins du Monde, Migrations Santé Alsace, MRAP, OXFAM, Pastorale des Migrants, Vie Nouvelle et quelques individuels

  

By

RÉVOLUTION SYRIENNE A 7 ANS

RÉVOLUTION SYRIENNE A 7 ANS
VIVE LA RÉVOLUTION SYRIENNE

En mars 2011 les syriens ont manifesté pacifiquement réclamant la fin de la dictature et de la corruption.
Ils revendiquent : LIBERTÉ, DIGNITÉ ET DÉMOCRATIE.
 
Le régime d’Assad et de ses alliés se sont employés depuis à liquider physiquement les militants pacifistes (étudiants, médecins et simples citoyens) et à transformer le pays en champs de ruine.
C’est une véritable politique de décimation de la population : prisons infâmes où on pratique la torture jusqu’à la mort et les preuves ne manquent pas (photos de milliers de cadavres de prisonniers transmises par Cesar, photographe de la police militaire syrienne ayant fait défection en 2013, rapport d’Amnesty sur la prison de Saidnaya)….
Sept ans durant, les Syriens ont vécu avec des promesses des soi-disant amis de la Syriele pays est pratiquement vidé de sa population, des centaines de milliers de morts et de prisonniers, et la communauté internationale joue le statut quo. Même les promesses d’accueil de réfugiés, dont celles européennes, ne sont pas à la hauteur de la tragédie de ce peuple, et que dire de l’accueil lui-même…
La lutte du peuple syrien continue et la révolution est plus vivace que jamais, malgré l’ampleur des sacrifices consentis à ce jourEn témoignent la résistance de la Ghouta et le refus de ses habitants de quitter leur terre, alors que l’enfer du bombardement des russes et du régime les oblige à vivre dans les caves en permanence, alors qu’ils vivent avec à peine un repas par jour !


SOYEZ AVEC NOUS, SOYEZ AVEC EUX
EXPRIMER NOTRE SOUTIEN ET SOLIDARITÉ EST TRÈS IMPORTANT POUR CEUX QUI SONT EN SYRIE ET POUR LES 
RÉFUGIÉS

 

By

Jérusalem-Al Qods n’est pas la capitale d’Israël ! Rassemblement de protestation à Strasbourg

Jérusalem-Al Qods n’est pas la capitale  d’Israël !

Netanyahu-Trump va-t-en  guerre !

Rassemblement de protestation à Strasbourg

Samedi 16 décembre 2017 – 15h

Avenue d’Alsace, en face du Consulat américain

 

Nous dénonçons, avec la plus grande force, la décision de D. Trump de reconnaître Jérusalem capitale unifiée d’Israël en y transférant l’ambassade des USA.

 

Faut-il rappeler qu’Israël n’existe que par la résolution 181 de l’ONU et que celle-ci prévoyait que Jérusalem soit protégée par une zone internationale. Ce n’est que par la force armée qu’Israël s’est approprié la partie Ouest d’abord, puis en 1967 Jérusalem-Est.

 

Trump, à la suite de Netanyahu piétine l’ONU et le droit international, notamment la résolution 2334 du 23 décembre 2016.

Jérusalem est depuis des siècles une ville sainte pour les trois religions monothéistes, elle ne peut être la capitale du seul État juif.

Cet acte est perçu comme une véritable provocation vis-à-vis des musulmans, des chrétiens et des démocrates du monde entier.

Nous le rappelons encore, seuls la justice et le respect du droit en Palestine  peuvent apporter un apaisement des tensions au Moyen Orient et renforcer aussi le vivre-ensemble en France.

 

 * Nous dénonçons la réception réservée par le gouvernement français et l’Union européenne à Netanyahou, criminel de guerre, dont la place est devant le tribunal de la Haye, pour crimes de guerre.

 

* Il est grand temps que la société civile internationale intensifie la pression sur  Israël pour le respect du droit international et des droits du peuple palestinien.

 

La politique de Trump sur la Palestine souligne l’importance vitale du mouvement de Boycott-Désinvestissement-Sanctions pour obtenir la liberté, la justice et l’égalité pour tous les Palestinien.ne.s. L’heure est à poursuivre la mobilisation !

 

 

Rassemblement de protestation

Samedi 16.12.2017 à 15h

En face du consulat américain à Strasbourg

 

 

Femmes en noir Strasbourg – ATMF Strasbourg – CJACP – PCOF 67 – NPA 67 – Alsace-Syrie – UJFP Alsace – Comité de Strasbourg du MRAP – PCF Fédération du Bas-Rhin – Femmes égalité 67 – AMD 67 – JC 67 – Justice & Libertés (comité de vigilance) – Attac Strasbourg – CGT 67 – France Insoumise Strasbourg

 

 

By

Journée de mobilisation pour la Palestine à Strasbourg le 4 novembre 2017

By

Commémoration à la mémoire de Mohsen Fikri et à toutes les victimes de la répression au Maroc.

 

Samedi 28 octobre,  l’ATMF Strasbourg a organisé une action sur la place Kléber pour  la commémoration  de Mohcine Fikri, assassiné il y a un an à El Hoceima, et pour exiger la libération des détenus politiques rifains

L’action a été simple, concrète et efficace, pour attirer l’attention du public sur la situation des droits humains, de l’état de non droit au Maroc. Il y a eu de beaux échanges avec la société civile (beaucoup de monde en ville ce jour là).

Certaines personnes, avec qui nous avons discuté, sont au courant de ce qui se passe dans le Rif, d’autres sont contents de cette initiative qui vise à éveiller la prise de conscience et à faire connaitre l’autre visage du Maroc.

 Les passants trouvent scandaleux d’enfermer des manifestants qui réclament une vie digne et une justice sociale. Comme ils trouvent aussi scandaleux d’enfermer des mineurs pour leurs opinions ! 

Nous avons également distribué le communiqué de l’Atmf. Ci-joint une copie.

*Communiqué de l’Atmf : http://www.atmf.org/rif-stop-a-la-repression-et-a-limpunite/

By

Chibanis… contrôles discriminatoires de la part de la Carsat… suite

Grâce à la mobilisation et la détermination de l’Atmf nous avons obtenu l’annulation de plus de 4 600 € de dette réclamée par la Carsat à un Chibanis vivant dans un foyer Adoma à Strasbourg.

Mais malheureusement un autre Chibani du même foyer a reçu une notification, en date du 1er aout dernier, lui réclamant le remboursement de 6 870€.
Somme à rembourser au plus tard le 1er octobre 2017 !!!
Nous avons fait un recours auprès du président de la commission du recours amiable de Bas-Rhin.

Les contrôles discriminatoires et ciblés contre les Chibanis se poursuivent à Strasbourg et toujours en masse !
En effet le mardi 19 septembre plus de 10 contrôleurs (Carsat) ont débarqué au foyer Adoma (Strasbourg) pour exiger les passeports des Chibanis présents ce jour là et pour les autres un courrier déposé les invitant à se présenter à la caisse de retraite au plus tard le 29 septembre sous peine de leur suspendre leur Aspa (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées, plus de 65 ans).
La Carsat ne se contente pas juste de suspendre l’Aspa, elle réclame le remboursement de cette aide et cela en revenant 3 ans en arrière !

À quand l’arrêt de ces harcèlements ?
Laissons les vivre leurs derniers jours DIGNEMENT.

Strasbourg – 29 septembre 2017

—————————

Pour avoir plus d’information, merci de cliquer sur les liens ci-dessous :

1- La décision de la cour de cassation – carsat_contre_chibanis du 28 mai 2015 http://www.gisti.org/…/jur_cass_2015-05-28_aspa_condition-d…

2- Délibération de la Halde 2009-148 du 6 avril 2009 http://www.defenseurdesdroits.fr/…/h…/HALDE_DEL_2009-148.pdf

3- 2 articles des DNA du 18 mars 2016 http://www.dna.fr/edition-de-str…/…/des-chibanis-surendettes
et
http://www.dna.fr/edition-de-strasbo…/…/un-controle-de-masse

By

Festival des Migrations • 30/09/2017 Place Gutenberg • Strasbourg

Nos revendications restent les mêmes et nous affirmons avec force :

L’urgence d’agir au niveau national et européen en réaffirmant l’intangibilité du droit international : les pays membres de l’Union Européenne ont signé la Convention de Genève sur le statut des réfugiés à savoir

  • Le droit de quitter tout pays, y compris le sien (article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, article 12 du Pacte international relatifs aux droits civils et politiques, dont les Etats membres de l’U.E. sont tous signataires)
  • Le droit d’asile (articles 31 et 33 de la Convention de Genève, article 18 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne)
  • Ce droit est entravé par l’Union Européenne qui tente de repousser ses frontières encore plus au sud et se rend ainsi complice de violations des droits humains lorsqu’elle soustraite le contrôle des personnes migrantes à la Libye et aux pays du Sahel.
  • Seule une application effective de cette convention, notamment par la délivrance de visas, permettra d’éviter les drames en Méditerranée. Des frontières fermées rendent la migration plus difficile, plus coûteuse et plus dangereuse ; elles ne l’empêcheront pas
  • Depuis 2000, l’Union Européenne a dépensé plus de treize milliards d’euros pour sécuriser, surveiller, contrôler ses frontières extérieures.
  • En pure perte sur la même période, migrants et réfugiés ont dépensé plus de quinze milliards d’euros pour les franchir !
  • L’Union Européenne ne doit pas confier la responsabilité des réfugiés (politiques, économiques ou climatiques) aux pays non-européens qui ne leur assurent aujourd’hui aucune protection effective. Cela pousse des personnes fuyant les conflits, comme les Syriens, à prendre la mer au péril de leur vie.
  • Les investissements économiques et l’aide au développement aux pays du Sud de la Méditerranée ne doivent pas être conditionnés à la mise en place des dispositifs de contrôle de flux migratoires, mais s’inscrire dans une dynamique d’égal à égal.
  • C’est bien la fermeture des frontières qui tue des hommes et des femmes sur le chemin de l’exil, car si les frontières étaient ouvertes, tous ceux qui veulent atteindre l’Europe, tous ceux qui en ont besoin pour sauver leur vie ou l’améliorer, pourraient arriver par avion ou par des routes sûres, sans avoir besoin de risquer leur vie en mer ni de débourser des sommes colossales pour franchir cette frontière.

Incapable de développer une véritable politique commune en matière d’asile et d’immigration, l’Union européenne ne fait rien d’autre qu’alimenter les affaires des passeurs, dont l’activité est aujourd’hui devenue le troisième trafic du monde en termes de chiffre d’affaire, derrière la drogue et les armes. Ce sont les passeurs qui désormais déterminent qui arrive en Europe, à quel endroit et à quel prix !

Ce changement de vision est urgent. Nous voulons une politique européenne d’asile et d’immigration basée sur le respect des droits des personnes migrantes plutôt que sur la répression. Nous réaffirmons la nécessité de construire une gouvernance alternative au modèle européen actuel. Ce chantier appelle d’une part, une réflexion approfondie avec des nouveaux acteurs incluant les collectivités locales, les universités, les réseaux de migrants et d’autre part, à porter un intérêt aux divers modèles migratoires alternatifs en cours dans d’autres parties du monde (l’Asie, l’Amérique latine, l’Afrique)

LE COLLECTIF POUR UNE AUTRE POLITIQUE MIGRATOIRE dont fait parti l’ATMF

 

 

 

 

By

ATMF Strasbourg combat avec les familles des disparus en Tunisie

Après notre participation à la conférence internationale  » Migration Movements around the Mediterranean:Realities and challenges  » et dans le cadre du projet Missing at the Borders nous avons rencontré les familles des disparus afin de  leur donner une voix et une  visibilité. L’ATMF Section du Bas-Rhin a aussi rendu visite (Zarzis-Tunisie) a Chamssedine Marzouk , un ancien Pêcheur est devenu le fossoyeur des migrants qui meurent en mer. Depuis plus  de 11 ans , il s’occupe bénévolement de nombreux corps retrouvés aux larges côtes sud de la Tunisie. A travers cette visite, l’association des travailleurs Maghrébin montre sa solidarité avec Chamssedine, le croque mort des migrants rejetés par la mer, et notre compassion aux sans voix « Migrants disparus aux frontières « . .

 

 Par :Hatem Gheribi

   

By

Missing at the borders – les disparus aux frontières : stand le 2/9 à Strasbourg

L’Atmf et l’Alarm Phone ont tenu un stand, place kléber Strasbourg le samedi 02/09/17 entre 16h & 18h, sur la question des disparus en méditerranée ainsi que de leurs familles.

 

missing

ppppp

 

Quelques photos :

DSC_9083 DSC_9085 DSC_9087 DSC_9080 DSC_9081 DSC_9082

By

Oui, après six ans, le peuple syrien réclame toujours la liberté!


DSC_3300
 

Le peuple syrien aspire aux mêmes valeurs que les Français : liberté, démocratie et dignité
Le régime  du dictateur Assad :
  • Emprisonne un citoyen toutes les 4 minutes
  • Blesse un citoyen toutes les 10 minutes
  • Fait disparaître un citoyen toutes les 13 minutes
  • Tue un citoyen toutes les 15 minutes
  • Tue 8 enfants par jour
  • Tue 4 citoyens sous la torture
Si Assad continue de massacrer le peuple syrien c’est grâce à ses soutiens : Poutine et Khameneiet aussi au silence des dirigeants occidentaux !
Pas d’impunité pour les responsables de crimes de guerre et de crimes contre l’Humanité
L’association Alsace-Syrie & l’ATMF ont organisé un rassemblement , le samedi 18 mars 2017, à Strasbourg, Place Kléber, afin de  manifester leur solidarité avec le peuple syrien qui se bat pour sa dignité et à dénoncer les crimes atroces commis en Syrie depuis le début de la révolution. 
Avec le soutien de :
Amnesty International Alsace ; IJAN International Jewish Antizionist Network ; UJFP-Alsace Union Juive Française pour la Paix
Contacts:
– Alsace-Syrie : alsace.syrie@gmail.com – www.alsace-syrie.fr – www.facebook.com/Alsace.Syrie – 06.12.11.11.22
 DSC_3327
DSC_3328

Affiche manifestation 6ème anniversaire. 18.03.17 v3