Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

Marche pour la Justice et la dignité

Bonne dynamique de l’ATMF dans l’organisation de la marche du 19 mars 2017 #Marche_pour_la_justice_et_la_dignité et une présence importante des membres de l’ATMF

Une marche pour manifester contre le racisme, les violences policieres, la Hogra,la chasse aux migrant-e-s

17308746_10210712538187483_4742192425584984822_n 17309006_10210713362248084_8706414223699578008_nIMG_2094 17309006_10210713362248084_8706414223699578008_n17361691_10210712541067555_6775825968661539642_n 17309570_10210713359248009_5519416266300427210_n 17353498_10210713354647894_8177406537653838237_n 17361563_10210713217084455_2733958433116190838_n 17361962_10210713358527991_5617159138935877823_n IMG_2093 IMG_2111

By

Oui, après six ans, le peuple syrien réclame toujours la liberté!


DSC_3300

Le peuple syrien aspire aux mêmes valeurs que les Français : liberté, démocratie et dignité
Le régime  du dictateur Assad :
  • Emprisonne un citoyen toutes les 4 minutes
  • Blesse un citoyen toutes les 10 minutes
  • Fait disparaître un citoyen toutes les 13 minutes
  • Tue un citoyen toutes les 15 minutes
  • Tue 8 enfants par jour
  • Tue 4 citoyens sous la torture
Si Assad continue de massacrer le peuple syrien c’est grâce à ses soutiens : Poutine et Khameneiet aussi au silence des dirigeants occidentaux !
Pas d’impunité pour les responsables de crimes de guerre et de crimes contre l’Humanité
L’association Alsace-Syrie & l’ATMF ont organisé un rassemblement , le samedi 18 mars 2017 à  Place Kléber (Strasbourg), afin de  manifester leur solidarité avec le peuple syrien qui se bat pour sa dignité et à dénoncer les crimes atroces commis en Syrie depuis le début de la révolution 
Avec le soutien de :
Amnesty International Alsace ; IJAN International Jewish Antizionist Network ; UJFP-Alsace Union Juive Française pour la Paix
Contacts:
– Alsace-Syrie : alsace.syrie@gmail.com – www.alsace-syrie.fr – www.facebook.com/Alsace.Syrie – 06.12.11.11.22
 DSC_3327
DSC_3328

Affiche manifestation 6ème anniversaire. 18.03.17 v3

By

Une rencontre -débat à l’occasion de la journée mondiale de la femme

L’ATMF Gennevilliers  a organisé une rencontre -débat sur la situation de la femme arabe ici et ailleurs. ,le 18 mars 2017, à l’occasion de la journée mondiale de la femme 8 Mars , à l’Espace des Grésillons au  Gennevilliers,

Avec la participation de  Ghaiss Jasser ,chercheuse et   Syro Française,écrivaine et militante féministe,elle a collaboré a un numéro des Nouvelles Questions Féministes avec Christine Délphy sur le thème de « la lutte des femmes pour l’égalité dans le monde arabe » .

Un moment conviviale a été partagé  avec des chants de femmes, du Maghreb et de Palestine .

la troupe  » AL Quds » composée de musiciens et d’une chanteuse ABEER Hammad a animé la soirée.

17361773_1382026978526677_1162794817866898968_n17265245_1382026981860010_5232018717017884590_n

 

By

Appel commun de l’ATMF et de l’UJFP à participer à la Marche pour la Justice et la Dignité

La Marche pour la Justice et la Dignité (19 mars, 14 h., Nation)

11157946-18530235-cc23e

Parce que nous sommes révoltés par la violence policière et que soutenons les familles des victimes, Parce que nous constatons que ce racisme d’État perdure, s’installe et se trouve légitimé par des discours et des actes racistes, Parce que les discriminations et les violences racistes envahissent du coup la société française, avec ses relents coloniaux Parce que le mode de gouvernement est à présent l’État d’urgence permanent et la répression du mouvement social dans les luttes, dans la rue et dans les quartiers populaires, Parce que l’accueil des exilé-e-s, réfugié-e-s, migrant-e-s, Rroms, sans papiers est indigne et que c’est sur eux que s’expérimentent de nouveaux modes de répression, Parce que nous voulons la fin de la chasse au faciès, la régularisation de tous les sans papiers, un accueil digne des réfugiés et la fin de l’État d’urgence et des mesures liberticides contre le mouvement social, Nous appelons à faire de la Marche pour la justice et la dignité un grand moment de mobilisation populaire derrière les familles victimes des violences policières. Il y a longtemps que l’ATMF (Association des travailleurs maghrébins de France) et l’UJFP (Union juive française pour la paix), nous avons choisi de militer ensemble pour la reconnaissance des droits des Palestiniens. Dès 2002, nous pensions et voulions affirmer que la lutte pour la justice était une valeur universelle qui devait pouvait être affirmée par des Juifs et des Arabes ensemble, ce que nous avons fait en organisant plusieurs missions communes, et avec une politique de communication et de visibilité commune dans nos manifestations. La lutte contre l’injustice, le racisme, l’inégalité les violences militaires et policières, les discriminations que nous menons ensemble sur le terrain de la Palestine, nous la menons tout naturellement ensemble aussi sur le terrain social français. Parce que le racisme nous concerne nous vise, et cherche à nous diviser, c’est ensemble que nous manifesterons dimanche . L’ATMF (Association des travailleurs maghrébins de France) et l’UJFP (Union juive française pour la paix) manifesteront ensemble avec les associations issues de l’immigration vers l’avant du cortège.

Communiqué19mars-avec ATMF

 

By

Festival Migrations

thumbnail_rl saint avoldrl1

thumbnail_rl saint avold

 

thumbnail_rl saint avold2

 

 

 

 

 

 

 

Festival Migrations organisé par ATMF BHL, le carreau et l’ASBH, du 6 au 25 mars en Moselle-EST, films, animations, débats…au programme

By

La mobilisation des Femmes de ménage du TGI de Strasbourg

La mobilisation des Femmes de ménage du TGI de Strasbourg a payé…

La société Samsic reprend finalement 7 salariées sur 9.
Samsic a gagné le marché après l’appel d’offre par le ministère de la justice pour le nettoyage des locaux du palais de justice. Mais la société Samsic ne voulait pas reprendre ces salariées car leur contrat de prestation débute le 13 février et celui d’Arcade se termine le 28 février.

Après une belle mobilisation exemplaire. Samsic est revenue sur sa décision.
Bravo à ces FEMMES qui ne se sont pas laissées faire !
Merci à leur courage, leur combat, leur acharnement… c’est un bon exemple pour nous touTEs et surtout avec ce qu’il nous attend avec l’application de la loi du travail (loi dite El khomri).

cette mobilisation a été soutenu par  : société civile, association (ATMF), conseillère municipale (Mme Edtih PEIROTES), Nadia…
Merci aux médias qui ont reliés l’information : DNA, la feuille de Chou.

Et bien sûr merci à leur avocate : Me RAUCH.

Il nous reste encore du travail pour les 2 salariées pour que Arcade (ancienne société qui a perdu le marché) les reclasse, leur paie le salaire depuis 13 février 2017. Selon Samsic ces 2 salariées ne sont pas reprises car elles travaillaient place Islande (Esplanade, donc pas le même site que le TGI de Strasbourg, quai Finkmatt).
Nous allons rester vigilentEs vis-à-vis de Samsic pour que la société respecte les mêmes conditions de travail qu’avant et surtout qu’elle ne leur fait pas payer leur mobilisation !

Photos ©Mk Ket

17191943_1726495534257764_5378010937514634144_o 17039433_1726495144257803_2123973988706802681_o 17097520_1726495844257733_9146887256953934481_o

By

Festival migrations

Dans le cadre du festival migrations, le centre social a accueilli les élèves du Collège La Carrière.
Le Mot de bienvenue du Président et du Directeur et une animation ont été un moment fort sur la question des origines de chacun. Puis, ces Messieurs ont applaudi les Femmes pour leur souhaiter une bonne journée. Un petit coucou des élèves à Mme Leroy Josette et au représentant de l’Atmf Saint Avold à Mme PIAZZA de l’ASBH et pendant ce temps l’association les « ALEVIS » et Les mamans du Centre Social s’affairent en cuisine pour le repas et le temps festif ! A tout à l’heure !
Un débat – Ciné avec un mot de M Gabriel Muller et M. UGUR Alikaya.
Merci au Collège La Carrière de Saint-Avold.
Merci à Franck du Cravlor.
17157422_1925963340965628_2946775082564684826_o17021920_1925964487632180_668634786150053840_n 17156173_1925963084298987_2737622336546649467_n

By

Une caravane pour les droits des femmes sillonnera

Dans le cadre de la journée internationale des luttes pour les droits des femmes, le réseau FEMMES de l’ATMF vous invite à la caravane qui sillonnera la France.

Voir le programme ci-dessous :Affiche2017(7)

By

Argenteuil : un dernier espoir pour la famille d’Ali Ziri

images« On croyait l’affaire Ali Ziri terminée. Ce retraité algérien est mort le 11 juin 2009 à Argenteuil, deux jours après une arrestation houleuse par la police. Une première autopsie avait conclu à une « fragilité cardiaque » et confirmé la « forte alcoolémie » du sexagénaire. Une contre-expertise révéla finalement la présence de 27 « hématomes de 12 à 17 cm » sur le corps.

Après six années de procédure, la Cour de cassation a validé il y a un an le non-lieu prononcé par la cour d’appel de Rennes en décembre 2014 à l’encontre des policiers mis en cause. Mais l’affaire pourrait désormais rebondir devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH). C’est en tout cas l’espoir de Stéphane Maugendre, l’avocat de la famille, qui a saisi la juridiction à l’été 2016, considérant que « l’Etat français n’a pas instruit correctement le dossier ». « La CEDH a transmis la requête à l’Etat français qui vient de répondre ne pas être favorable à un règlement amiable de cette affaire, explique le conseil. Je dois désormais transmettre mes observations. On devrait être convoqué pour une audience

Et l’avocat d’énumérer, selon lui, les manquements dans l’instruction : « J’avais demandé que les juges entendent eux-mêmes les policiers, qu’une reconstitution en présence des experts et des policiers ait lieu et que la bande-vidéo de l’arrivée au commissariat soit visionnée. Rien n’a été fait. La France a déjà été condamnée pour mauvaise instruction dans une affaire similaire. » Stéphane Maugendre espère ainsi que la cour s’appuiera « sur l’avis du dernier expert ». « Il avait déclaré qu’Ali Ziri était décédé suite à un arrêt cardiaque dû à un phénomène d’asphyxie causé par la technique du pliage (NDLR : qui consiste à faire pression sur le haut des cuisses afin que la tête soit sur les genoux) pratiquée par les policiers, rappelle-t-il. La cour exige une instruction impeccable lorsqu’une personne décède alors qu’ielle est entre les mains de la police. »

  Le Parisien.fr

By

Justice et Solidarité pour les résidents du foyer de travailleurs migrants de Boulogne

Capture Dans le climat général, aujourd’hui, anti-réfugiés et anti-immigrés, le foyer des travailleurs immigrés de Boulogne, rue Nationale, a été pris pour cible. Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2016, un incendie criminel a été allumé : un mort, plusieurs blessés graves…

Dans l’ambiance actuelle de recherche du profit et de répression des travailleurs, les foyers et leur mode de vie solidaire et collectif dérangent aussi les gestionnaires et les pouvoirs publics qui font tout pour faire disparaitre les activités collectives et solidaires, les salles de réunions et les espaces de convivialité :

Riquet à Paris 19e et Claude Tillier à Paris 12e : fermeture de toutes les salles

Marc Seguin à Paris 18e, Epinettes à Paris 17e, Boulogne : fermeture des cuisines collectives

Foyers Adoma du 95 et du 91 : fermeture de toutes les salles collectives

Résidences sociales issues des foyers de travailleurs migrants : espace collectif réduit à une petite salle, même pour des centaines de résidents.

De plus en plus souvent, les résidents n’ont plus que les couloirs et le local des boites aux lettres pour se retrouver. Casser ainsi toute vie collective, c’est obliger les travailleurs à vivre toute une vie de salarié dans les quelques mètres carrés qu’on leur loue (cher).

C’est inacceptable. C’est indigne.

CONTRE TOUT ACTE RACISTE ET ANTI-IMMIGRÉS, PROTECTION DES FOYERS ET DE LEURS HABITANTS, RÉPARATIONS POUR LES VICTIMES

LES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS DU FOYER NATIONALE ONT DROIT A UN FOYER CORRECTEMENT RÉNOVÉ ET ENTRETENU AVEC UNE GRANDE CUISINE COLLECTIVE

LES TRAVAILLEURS IMMIGRÉS DES FOYERS ET DES RÉSIDENCES SOCIALES VEULENT VIVRE DANS DES VRAIS LIEUX DE VIE COLLECTIFS ET SOLIDAIRES.