Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

« Le sentiment de culpabilité parentale

 

Une séance de groupe de parole pour parents sur le sentiment de culpabilité parentale s’est tenue en toute simplicité, le 15/12/2017 autour d’un petit déjeuner le vendredi 15 décembre 2017 au centre le Pollux ATMF Aix en Provence.
La séance a été animée et encadrée par la psychologue Maité Guerran de l’association ASLYA.
17 mamans étaient présentes dont 5 découvraient pour la première fois le groupe de parole.
Un premier temps a été consacré à l’explication du sentiment de culpabilité par la psychologue.
Un parent peut se sentir coupable pour un geste, une parole…donc il peut se juger négativement sur ses compétences parentales. La peur de ne pas être à la hauteur, de faire des erreurs, de manquer à sa responsabilité, d’être jugé…entraine le sentiment de culpabilité.
Celui-ci est source de frustration, de stress et d’angoisse pour les parents. L’enfant lui-même n’est pas épargné par les conséquences négatives émanant de ce sentiment.
Celui-ci devient problématique quand il prend toute la place et envahit les parents. Dans ce cas, la consultation d’un psychologue ou d’un psychanalyste s’avère nécessaire.
L’accent a été mis par la suite sur le rôle néfaste des médias. Elles développent le sentiment de la peur qui entraine celui de la culpabilité.
Un deuxième temps a été consacré à l’échange.
Toutes les participantes ont pris la parole et exprimé chacune son expérience dans un climat empathique et de confiance, et sans devoir faire face au jugement. C’est le but principal du groupe de parole.
Pour ces mamans, cette rencontre a diminué chez elles le sentiment de culpabilité grâce à une meilleure compréhension, au partage et à l’échange d’expériences personnelles dont la majorité sont semblables. Ces échanges ont dédramatisé les difficultés quotidiennes liées à ce sentiment.
La psychologue a veillé tout au long de la séance au bon déroulement, à l’écoule, au respect et à une répartition équitable du temps de parole.