Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

Jerada, ville martyre ! Que cherche le pouvoir marocain ?

Nous, organisations et réseaux, affirmons notre soutien total à la lutte légitime de la population de Jerada (nord-est du Maroc) , mobilisée depuis plus de trois mois pour des revendications sociales et économiques de base, souvent de survie !

La manifestation pacifique de ce 14 mars, organisée en dehors de la ville, a fait l’objet d’une répression sauvage .

L’ampleur de la crise sociale, au Maroc est telle que des mouvements sociaux perdurent depuis plusieurs mois. Au Nord comme au Sud ces mouvements expriment les mêmes revendications : Le droit à des besoins de base tel que le droit à la santé, au travail des jeunes, aux infrastructures pour les zones marginalisées. Bref, à une vie dans la dignité et pour l’égalité des chances.

La réponse des autorités marocaines se résume en deux attitudes programmées d’avance : Tergiverser puis réprimer.

La région du Rif (région du Nord du Maroc) a connu un mouvement (Hirak) sans précédent depuis l’année dernière, avec la participation de la population d’une façon pacifique pour leurs droits économiques, sociaux et culturels. Réponse des autorités : des centaines de jeunes et de moins jeunes croupissent dans les prisons du royaume. Leurs leaders sont actuellement poursuivis  pour des motifs extravagants.

Depuis plus de trois mois, la ville minière de Jérada ( Nord-Est du Maroc)  vit plusieurs drames successifs : Au fait, la région de Jérada est sinistrée depuis la fin des années 90, suite à la fermeture des mines de charbon acculant des centaines de mineurs à risquer leur vie pour extraire clandestinement du charbon. Aucune perspective n’est offerte aux populations. En décembre dernier, décès de 2 frères dans  un puits désaffecté de charbon, suivis de ‘un  autre décès.  L’exaspération de la population s’est exprimée, comme dans la région du Rif, d’une façon civilisée. Les revendications pacifiques des manifestants se sont centrées sur la nécessité d’ « alternatives économiques » à l’extraction clandestine du charbon. La réponse du gouvernement s’est résumée à des promesses, avant de passer à l’arrestation de militants et l’interdiction de toute manifestation, ce qui a eu pour résultat un état de siège de la ville et des heurts entre manifestants et police . La population continue à se mobiliser en appelant à une grève générale et à une marche vers Rabat la capitale.

Nous, associations et organisations signataires, tout en affirmant  notre totale solidarité avec les mouvements sociaux au Maroc pour  leurs droits économiques, sociaux et culturels

exigeons :

L’arrêt de la répression contre les mouvements sociaux au Maroc.

La libération de tous les prisonniers politiques.

L’ouverture de négociations sérieuses avec les représentants des mouvements sociaux sur leurs revendications

Nous appelons toutes les forces démocratiques maghrébines à soutenir  ces mouvements sociaux et  à dénoncer la criminalisation des mouvements sociaux pacifiques,   au Maroc et   au Maghreb.

Nous appelons les démocrates et les épris de paix et de justice, à travers le monde,  à apporter leur soutien et leur solidarité avec ces mouvements en lutte pour la dignité, la justice sociale et la liberté.

Le 23 mars 2018

  مارس 23  2018

جرادة: المدينة الضحية

ماذا تريد السلطات المغربية؟

تعبر الجمعيات والمنظمات  الممضية اسفله عن مساندتها التامة للتحركات المشروعة التي يخوضها سكان مدينة جرادة في شرق المغرب الاقصى، الذين يطالبون منذ ما يزيد عن ثلاثة اشهر بتحسين اوضاعهم الاجتماعية والاقتصادية ، التي  لا تعدو ان تكون احيانا الاحتياجات الاساسية للعيش، لكن السلطات المغربية واجهت التظاهرة السلمية التي نظمت يوم 14 مارس الجاري بالقمع الوحشي.

ويعكس تواصل الاحتجاجات الاجتماعية منذ أشهر عمق الازمة الاجتماعية التي تعيشها البلاد ، حيث تعبر التحركات المتواصلة في شمال المغرب كما في جنوبه عن نفس المطالب المشروعة، مثل الحق في الصحة وفي تشغيل الشباب وفي بنية تحتية بالمناطق  المهمشة، وباختصار ، الحق في حياة تضمن الكرامة و مبدأ تكافؤ الفرص. وفي المقابل، تلخص رد الحكومة المغربية في خطوتين جهزتا مسبقا: المماطلة أولا والقمع ثانيا.

وتعرف منطقة الريف ، شمال المغرب ، حراكا غير مسبوق منذ السنة الماضية ، حيث يحتج المواطنون بطريقة سلمية ، مطالبين بحقوق اقتصادية واجتماعية وثقافية مشروعة، الا ان السلطات المغربية واجهت المطالب  بالقمع ويقبع الان مئات الشباب والمراهقين في سجون المملكة ، وتلاحق قيادتهم تهم واهية.

ومدينة جرادة تعيش  ،هي الاخرى، ماسي متواترة ،فهي منكوبة منذ اواخر تسعينات القرن الماضي  حين وقع غلق مناجم الفحم واجبر المواطنون على المخاطرة بحياتهم من اجل استخراج الفحم خلسة ،وذلك في غياب اية افاق اخرى.

خلال ديسمبر الماضي، توفي اخوان في بئر فحم عميقة ، تلتهما وفاة شخص ثالث، وكما هو الحال في منطقة الريف، عبر المواطنون عن غضبهم بطريقة حضارية.

ارتكزت مطالب المحتجين على ضرورة ايجاد بدائل اقتصادية تعوض عن الاضطرار الى  استخراج الفحم خلسة، وجاء رد السلطة بإطلاق الوعود قبل البدء في سلسلة من الايقافات ومنع المظاهرات واعلان حالة الطوارئ ، مما أدى إلى مواجهات بين الامن والمتظاهرين.

لكن لم يفل عزم المتساكنين الذين قاموا بالتعبئة ، منادين بإضراب عام ومسيرة تتجه صوب العاصمة، الرباط.

لذا ، فالمنظمات والجمعيات الممضية اسفله تعبر عن تضامنها الكامل مع الحركات الاجتماعية في المغرب و كل المنطقة المغاربية، المطالبة بحقوقها الاقتصادية والاجتماعية والثقافية وتطالب ب:

·       الايقاف الفوري لكل اشكال القمع الذي يستهدف الحركات الاجتماعية في المغرب،

·       اطلاق سراح كل المساجين السياسيين،

·       البدء بحوار جدي ومسؤول مع ممثلي الحركات الاجتماعية حول مطالبهم،

الى ذلك ، ندعو القوى الديمقراطية وكل المتعلقين بقيم السلم والعدالة في العالم للتعبير عن مساندتهم وتضامنهم مع هذه الحركات التي تناضل من اجل الكرامة والعدالة الاجتماعية والحرية.

 

 

Premiers signataires

Abdellatif Laabi – Poète

Associations et organisations 

Immigration :

 – Associaiton de Travailleurs Maghrébins en France – ATMF

– AIDDA

– Associaiton des Tunisens et Tunisennes de Suisse – ATTS

– Associaiton des Tunisiens du Nord d la France – ATNF

– Association Démocratique des Tunisiens en France – ADTF

– Association des Marocains en France – AMF  

– Association des Tunisiens en France – ATF

– Association N’aouara – Bruxelles

– Asssociation de Défense des Droits de l’Homme au Maroc – ASDHOM

– Collectif Agir pour la Démocratie en Algérie – ACDA 

– Collectif Culture et Citoyenneté – 3C

– Comité de Starsbourg de soutien au mouvement populaire du RIF

– Comité de Vilance pour la Démocratie en Tunisie – Belgique   CVDT  

– Comité Pour le Respect des Libertés et des Droits d el’Homme en Tunisie  – CRLDHT

– Droit Devant – France

– El Ghorba Associaiton – Lyon 

– Femmes plurielles – France

– Immigration Developpement Démocratie – IDD 

– Plateforme Euo-Marocaine Migration Développement Citoyenneté et Démocratie

– Réseau Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture – REMCC

– SOS Migrants – Bruxelles

– Union des Tunisiens pour une Action Citoyenne – UTAC  

– Association Sahraouie pour le Développement, la Démocratie et les Droits Humains – AS3DH 

– Euro-Mediterraan Centrum Migratie & Ontwikkeling – EMCEMO Pays-Bas

Maghreb :

Association Amal « Femmes en Mouvement pour une Vie Meilleure »

Association Carrefour des Initiatives (Maroc)

Association des Familles des Prisonniers et Disparus Sahraouis AFAPREDESA 

Association Lumière sur L’Émigration au Maroc ALECMA

ASSOCIATION MAINS LIBRES جمعية ايادي حرة 

Association Marocaine des Droits d el’ Homme – AMDH

Association Relais Prison /Société 

-Association Réseau National anti-Corruption – Tunisie

Association Tunisienne des Femmes Démocrates ATFD

Association Vigilance pour la Démocratie et l’ Etat Civique – Yaquadha – Tunisie

Centre Marocain de Réhabilitation des Victimes de la Torture

Centre Marocain pour la Démocratie des Elections

Centre Marocain pour la Démocratie des Elections

Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM)

CONFEDERATION GENERALE DU TRAVAIL (CGT MAROC)

Confédération Démocratique du Travail (CDT)

COORDINATION MAGHREBINE DES DROITS DE L’HOMME (CMODH)

Federation Nationale des Associations Amazigh (FNAA)

FORUM AL KARAMA POUR LES DROITS DE L’HOMME منتدى الكرامة لحقوق الإنسان 

Forum Marocain des Alternatifs Sud – FMAS

Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux – FTDES

GASO( groupe anti gaz de schiste d’Oran

Instance Marocaine des Droits de l’Homme (IMDH)

JEUNESSE OUVRIERE MAROCAINE

Ligue Algerienne de Defense des Droits de l’Homme – LADDH 

Ligue Marocaine pour la Citoyenneté et les Droits de l’Homme  

Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme – LTDH

Mouvement Anfass Démocratique 

Observatoire Marocain des Libertés Publiques – OMLP

Organisation pour les Libertés d’Information et d’Expression – OLIE

Rassemblement Jeunesse Algérie – RAJ

Réseau de Redevabilité Sociale au Maroc  

Réseau des Associations de Quartiers de Casablanca RESAQ 

RESEAU MAROCAIN POUR LE LOGEMENT DÉCENT الشبكة المغربية من أجل السكن اللائق

Syndicat Autonome des Personnels de l’Administration Publique, Algérie – SNAPAP

Syndicat National des Journalistes Tunisiens SNJT

Association Femmes pour l’Egalité et la Démocratie-MAROC

Forum Marocain pour l’Enseignement (Maroc)

Collectif des Communautés Subsahariennes au Maroc CCSM

Association marocaine pour un contrat mondial de l’eau (ACME-Maroc) 

Association Neama pour le Développement (Maroc)

Observatoire Marocain des Prisons

Instance Nationale de protection des Biens Publics au Maroc-I.N.P.B.P.M.

INSTITUT DE FORMATION DES AGENTS DE DEVELOPPEMENT-IFAD MAROC

TRANSPARENCY MAROC  

Association Femmes pour l’Egalité et la Démocratie-MAROC

Forum Marocain pour l’Enseignement (Maroc)

Collectif des Communautés Subsahariennes au Maroc CCSM

Association marocaine pour un contrat mondial de l’eau (ACME-Maroc) 

Association Neama pour le Développement (Maroc)

Observatoire Marocain des Prisons

Instance Nationale de protection des Biens Publics au Maroc-I.N.P.B.P.M.

Organisation Régionale :

– Coordination Maghrébine des Organisation de Droits de l’Homme – CMODH

– Euromed Droit – REMDH 

Europe :

– Cedetim

– Europe Ecologie Les Verts – EELV

– Initiative Pour un Autre Monde – IPAM

– Ligue des Droits de l’ Homme – LDH France

– Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples – MRAP

– Nouveau Parti Anti-Capitaliste – NPA

– Parti Communiste Français – PCF

– Réseau Sortir du Colonialisme – France

– Union Syndicale Solidaires – SUD   

 – Partenia 2000 – France

– Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne-ATTAC
–  Global Social Justice-Bruxelles