Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

Communiqué

 

 

Suite au verdict du procès des militants du Hirak du Rif dans la nuit 25 au 26 juin 2018, après 9 mois de procédure sans que les critères minimaux de justice et du droit de la défense n’aient été respectés, des peines ubuesques ( 1 à 20 ans de prison) avec des chefs d’inculpation pléthoriques et imaginaires, l’ATMF se déclare scandalisée de cette condamnation de militants qui n’ont rien fait d’autre que de lutter pacifiquement pour les droits les plus élémentaires et les plus légitimes (droit à l’éduction, à la santé, à la mobilité, au travail et culturels).

C’est le retour, de la pire des manières, des années de plomb que d’aucuns ont pu croire révolues. L’ATMF dénonce la répression des mouvements sociaux et la criminalisation des militants, des syndicalistes, des artistes et journalistes (Jerada, Zagora…)

Nous exigeons la libération immédiate de ces prisonniers et la satisfaction des revendications du Hirak, ainsi que la libération de tous les autres prisonniers et l’abandon de toutes les poursuites.

Nous exhortons les opinions publiques internationales et les institutions des droits de l’homme (ONU) à œuvrer et se mobiliser pour contraindre le régime du Maroc à cesser la répression, respecter les droits de l’Homme et se conformer au traitées et conventions internationales qu’il a ratifiées.

L’ATMF réaffirme son soutien au Hirak du Rif. Elle appelle tous ses millitantEs, ses associations membres  et tous ceux qui œuvrent pour les Droits de l’Homme à soutenir les familles des prisonniers et à se joindre à toutes les mobilisations et les manifestations en cours en France et en Europe : Paris, Lille Strasbourg, Montpellier, Genève, Bruxelles, Espagne, Pays-Bas…

Paris 29/06/2018

ATMF