Association des Travailleurs Maghrébins de France
10 rue Affre - 75018 Paris
01 42 55 91 82 national@atmf.org

By

Non à l’annexion des territoires palestiniens ! Non à l’asphyxie de tout un peuple !

Le gouvernement israélien de Netanyahou promet, avec le soutien de l’administration Trump et la complicité de l’Union européenne (UE), d’engager dès le 1er juillet l’annexion pure et simple d’une grande partie des territoires palestiniens occupés de Cisjordanie, en violation flagrante du droit international.

Ces déclarations annexionnistes de 30% de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 53 ans, représentent un vol flagrant des terres palestiniennes et une nouvelle vague de nettoyage ethnique qu’opère le colonisateur israélien à l’encontre du peuple palestinien depuis 1948.

Ce régime ouvertement colonialiste et raciste se sent d’autant plus encouragé dans cette voie criminelle qu’avec une actualité mondiale, marquée notamment par l’épidémie de coronavirus et ses conséquences, il espère détourner l’attention de ses propres crimes contre le peuple palestinien.

C’est pourquoi les partis, organisations et associations soussignés, engagés dans la lutte contre le colonialisme et son frère jumeau le racisme, appellent à manifester à Paris samedi 27 juin à 15h00 de Barbès à Châtelet pour affirmer notre solidarité avec la Palestine et sa résistance.

Organisations signataires :

 AFD International
Association France Palestine Solidarité (AFPS)
AFPS Elbeuf 76
AFPS Paris Sud
AFPS Paris 14-6
Al-Wissal
Amis des Arts et de la Culture de Palestine
AMDH Paris
Les Amis du Théâtre de la Liberté (Jénine)
Association des Marocains en France
Association Nationale des Communistes (ANC)
Association de Palestiniens en Île-de-France
Association Démocratique des Tunisiens en France (ADTF)
Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF)
Association des Tunisiens en France
Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP)
Avec Naplouse
Campagne BDS France-RP
Campagne européenne pour la Levée du Blocus de Gaza
Campagne Unitaire pour la Libération de George Ibrahim Abdallah
CAPJPO-Europalestine
Collectif Argenteuil Solidarité Palestine
Collectif Faty Koumba
Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP)
Collectif Ni Guerres Ni État de Guerre
Comité Montreuil Palestine
Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR) PO
Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT)
Le Cri Rouge
Décoloniser les Arts
Droits Devant !
Émancipation, tendance intersyndicale
Ensemble
Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR)
Fédération de l’Éducation, de la Recherche et de la Culture FERC-CGT
Femmes Egalité
Fondation Frantz Fanon
Forum Palestine Citoyenneté
Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaire (FUIQP)
Islam et Info
JRCF
La Courneuve- Palestine
NPA
PEPS (Pour une Écologie Populaire et Sociale)
PCOF
PIR
PRCF
Réseau Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture (REMCC )
Rete dei Comunisti (Italie)
UD CGT Paris
Union Juive Française pour la Paix (UJFP)
Union syndicale Solidaires
Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne (UTAC)
Valenton Palestine Solidarité (VPS)

Personnalités signataires :

Judith Butler, Philosophe
Olivier Besancenot, NPA
Jean Ziegler, Sociologue
Aurélien Barrau, Astrophysicien
Monseigneur Jacques Gaillot, Évêque de Partenia
Françoise Vergès, Féministe décoloniale, politologue
Olivier Le Cour Grandmaison, Historien
Isabelle Stengers, Philosophe
Georges Gumpel, Union Juive Française pour la Paix

Rendez-vous

  • Paris – Barbès (Métro) : le samedi 27 juin 2020 à 15h00
  • Strasbourg – Place Kléber : le samedi 27 juin 2020 à 15h00
  • Nancy – Place Maginot : le samedi 27 juin 2020 à 15h00
  • Montpellier – Place de la Comédie : le samedi 27 juin 2020 à 16h30
  • Caen – Bld Mal Leclerc : le samedi 27 juin 2020 à 15h00
  • Rennes – République : le samedi 27 juin 2020 à 15h00
  • Lille – Grand-Place : le samedi 27 juin 2020 à 11h00
  • Lyon – le samedi 4 juillet 2020

 

  • #StopAnnexion #Palestine

By

Journée de mobilisation pour la Palestine à Strasbourg le 4 novembre 2017

By

Lettre ouverte au maire de Strasbourg

Suite à l’organisation de la semaine israélienne à Strasbourg, en collaboration avec l’ambassade d’Israël en France, l’ATMF 67 a signé, avec d’autres organisations, une lettre ouverte à Roland Ries, maire de Strasbourg.
« Lettre ouverte à Monsieur Roland RIES
Maire de Strasbourg
Strasbourg, le 23 mars 2015
Monsieur le Maire,
La municipalité, en étroite collaboration avec l’ambassade d’Israël en France, organise une semaine israélienne à Strasbourg, devant mettre à l’honneur « la diversité de la société israélienne » et « le dynamisme de sa culture ».
Au même moment, vous décidez du report « sine die » d’une exposition sur l’histoire du peuple palestinien au 20 ème siècle devant se tenir au Centre Administratif et planifiée de longue date.
Monsieur le Maire, l’engagement d’un partenariat institutionnel avec les représentants d’un gouvernement dont le ministre des affaires étrangères est issu d’un parti d’extrême droite, dont le chef ne cesse de défier la communauté internationale, de violer le droit international et humanitaire, d’humilier jusqu’au secrétaire général de l’ONU et le Président des Etats Unis, est profondément choquant et indigne de la Ville de Strasbourg.
Ce faisant vous apportez la caution de la Ville de Strasbourg à une opération parfaitement connue de « culturewashing ». Elle vise à camoufler les crimes de guerre, les 2200 morts dont 500 enfants, les milliers de blessés de l’été dernier à Gaza, la poursuite de la colonisation, le Mur de l’Apartheid, les vols de terres, de l’eau, les Bédouins persécutés, les femmes éthiopiennes stérilisées, les Palestiniens – enfants et adultes – détenus sans procès et souvent torturés, et l’apartheid dont sont victimes 20 % de la population israélienne, à savoir les Palestiniens d’Israël. Ce faisant, vous participez, Monsieur le Maire, à l’initiative « Brand Israël » du gouvernement israélien. L’objectif de cette initiative, lancée en 2006, est de redorer une image internationale dégradée, par des performances d’artistes et de groupes.
C’est ainsi qu’Arye Mekel, chef adjoint du département de la Culture du ministère des Affaires étrangères d’Israël, a déclaré en mai 2009 : « Nous enverrons à l’étranger des romanciers et des écrivains très connus, des compagnies de théâtre, des expositions (…) De cette façon, vous montrerez le visage le plus joli d’Israël, pour que nous ne soyons pas connus purement dans le contexte de la guerre. » Au même moment, Israël était en train de bombarder Gaza avec des bombes au phosphore et d’autres armes interdites, et a refusé par la suite de façon catégorique l’investigation par une commission de l’ONU des crimes de guerre commis, tout comme en 2012 et encore plus récemment en juillet 2014.
Dans un article paru en 2008 dans le quotidien israélien Haaretz, l’écrivain israélien Yitzhak Laor a décrit le fonctionnement de cette opération : lorsque les performances à l’étranger d’artistes israéliens sont financées par l’État, ils signent un contrat dans lequel ils sont définis en tant que
fournisseurs de services. Les artistes s’engagent alors à promouvoir « les intérêts politiques de l’État d’Israël par la culture et l’art », ce qui comprend « une image positive d’Israël ».
Cette campagne est une réponse du gouvernement d’Israël au nombre croissant de manifestations autour du monde qui s’opposent aux violations des droits humains et du droit international par Israël, en particulier dans le cadre de la Campagne BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanction) lancée en 2005 par la société civile palestinienne et qui connaît un succès grandissant.
Monsieur le Maire, l’ambassade d’Israël et son allié direct, le CRIF, sont responsables d’atteintes répétées à la démocratie dans notre pays, en tentant par des pressions constantes d’empêcher manifestations, conférences, spectacles de solidarité avec le peuple palestinien, comme tout récemment encore à l’Université Paris 8 ou à l’université d’Aix-Marseille. Est-ce là le modèle que vous soutenez pour notre Ville ?
Pour conclure, nous donnerons la parole à la Fédération des Juifs Européens pour une Paix Juste, dont vous trouverez le texte complet en pièce jointe : « Nous soutenons ceux qui, en Israël et en Palestine, luttent pour la justice. »
Recevez, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations distinguées.
Les signataires :
ATMF,
ATTAC Strasbourg,
Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine,
Femmes en noir – Strasbourg,
International Jewish Anti-Zionist Network (IJAN),
La CARES,
Les Amis de l’Humanité Alsace,
Les Amis du Monde Diplomatique,
MJCF 67,
MRAP – comité de Strasbourg,
NPA 67,
SABEEL France,
Union Juive Française pour la Paix-Alsace.
Contact : lecollectifsbg@yahoo.fr – 06 16 89 06 79« 
logo 2015